home Congo, Politique Congo : le gouvernement appelle les ex-miliciens Ninja à sortir de la forêt

Congo : le gouvernement appelle les ex-miliciens Ninja à sortir de la forêt

Le porte-parole du gouvernement congolais Thierry Moungalla a appelé jeudi les ex-miliciens Ninja de l’ancien chef-rebelle, le pasteur Ntumi, à sortir de la forêt et cesser toute exaction sur la population du département du Pool, au sud de la capitale Brazzaville.

« Ce que le gouvernement peut aujourd’hui dire à nos frères embusqués dans la forêt, c’est de sortir de la forêt. Rien de politique, rien de juridique n’est à craindre à partir du moment où il y a une reddition en bonne et due forme. Donc j’appelle les ex-combattants concernés plutôt que de tenter de survivre en posant des actes qui relèvent d’exactions criminelles, je les appelle à sortir de la forêt », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

A l’origine des violences armées dans les quartiers sud de Brazzaville en avril dernier, les ex-miliciens Ninja, traqués par la force publique, se livrent à des exactions sur les transporteurs et les voyageurs qui circulent sur la route nationale 1 (RN1) dans le département du Pool.

En juin dernier, ces ex-miliciens ont incendié neuf camions de transport, après avoir dépouillé les occupants de leurs biens.

« Il s’agit manifestement d’ex-combattants qui avaient fui avec le pasteur Ntumi et qui sont en cavale, soit avec lui, soit à cause de lui. Ce n’est pas là un problème politique, mais du banditisme. Ils s’en prennent à ces moyens de transport pour essayer de manger. Ils ont faim, ils sont dans la forêt », a expliqué M. Moungalla.

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils