Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo : le fisc traque le patrimoine des fonctionnaires

Les fonctionnaires de l’Etat, professionnels du secteur privé et propriétaires fonciers, ont jusqu’au 31 juillet 2016 pour déclarer leurs revenus de l’année 2015 à l’administration fiscale. L’ouverture de dépôt de déclaration a été faite lundi par le directeur général des impôts et domaines, Antoine Ngakosso.    

Dans le cadre des Impôts sur les revenus des personnes physiques (IRPP), l’administration fiscale a défini sept catégories de revenus. Il s’agit de la déclaration des revenus fonciers ; des revenus de capitaux mobiliers ; des bénéfices industriels, commerciaux, artisanaux et agricoles ; des traitements, salaires et pensions ; des bénéfices de profession non-commerciale et de plus-values.

Cette imposition concerne également les agents de l’Etat dont les impôts sont retenus à la source. « Il reviendra aux fonctionnaires de déclarer toutes les sept catégories de revenus qu’ils ont eu à percevoir au titre de l’année 2015. Par exemple, des revenus des maisons en location ou des dividendes perçues en qualité d’actionnaire d’une société donnée », a indiqué lundi le directeur général des impôts et domaines, Antoine Ngakosso qui venait lui-aussi déclarer ses revenus.

En ce qui concerne les salaires ou traitements, ajoute Antoine Ngakosso, la retenue à la source n’est qu’un acompte fait sur la base de l’impôt des revenus perçus en 2014. Les travailleurs doivent les déclarer à nouveau pour permettre à l’administration fiscale de recalculer l’impôt, de voir si les acomptes payés par rapport aux revenus perçus en 2014 correspondent aux prélèvements effectués, afin de faire des ajustements nécessaires.

« Si les acomptes que le contribuable devrait payer sont supérieurs à l’impôt de 2015, en ce net moment, il bénéficie d’un crédit d’impôt. Cependant, si les acomptes sont inférieurs au taux imposable, une taxation supplémentaire sera infligée au fonctionnaire », a expliqué le directeur général des impôts, insistant sur la confidentialité ou l’obligation de secret.

Le dépôt de déclaration normalement prévu pour le mois de mars dernier a été repoussé pour des raisons techniques. « Ce n’est pas seulement aux autres de le faire, nous-mêmes aussi devons le faire. La direction générale des impôts demande aux Congolais de venir rapidement souscrire leurs déclarations avant le 31 juillet », a conclu Antoine Ngakosso.   

Fiacre Kombo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils