Congo : Le dialogue à la une des conversations chez les Congolais

Congo : Le dialogue à la une des conversations chez les Congolais

Le président congolais Dénis Sassou-Nguesso

Le président congolais Dénis Sassou N’guesso|DR

Depuis son annonce par le chef de l’Etat, le mardi 30 juin dernier, le dialogue national sans exclusive est devenu la question d’actualité, dans le pays.

D’un côté, l’idée est bien accueillie, d’autant plus que c’est la demande formulée par la plupart des délégations reçues dans le cadre des consultations présidentielles, de l’autre, particulièrement dans les milieux de l’opposition, l’on considère que ce dialogue est un stratagème, pour le chef de l’Etat, de négocier la possibilité de se représenter pour un troisième mandat.

C’est pourquoi certains partis veulent le boycotter. Par ailleurs, la nomination des membres de la commission préparatoire a suscité beaucoup de déception, même dans les milieux proches de la majorité.

L’on ne comprend pas pourquoi les partis politiques, les organisations de la société civile, etc., n’ont pas bénéficié de quotas. En tout cas, les commentaires à propos de ces nominations traduisent, plutôt, le pessimisme quant au succès de ce dialogue.

LASEMAINEAFRICAINE


Tags assigned to this article:
CongoDialogue nationalSassou

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils