Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo : Le chef d’état-major ordonne la levée des barrages dans le Pool et la Bouenza

 

Le Chef d’état-major général (CEMG) des Forces Armées Congolaises (FAC), le général de division Guy Blanchard Okoï.

Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de la Force Publique, en particulier les responsables des éléments en poste sur l’axe routier YIE-Loutété, Brazzaville-Kinkala et Mindouli (dans les départements de la Bouenza et le Pool), de lever systématiquement et sans conditions tous les barrages qu’ils ont érigé tout le long de ces routes, afin de faciliter le transport et le déplacement des paisibles populations.

Le chef d’état-major général des forces armées congolaises a également fustigé le comportement anodin de certains éléments de la Force Publique qui procèdent au racket de cesser les pratiques de rançonner les usagers.

L’objectif est de tenter de débloquer la crise née de l’attaque présumée sur Brazzaville le 4 avril dernier, attaque attribuée par les autorités au pasteur révérend Ntoumi, toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt.

Dans le département du Pool, il y a 85 000 déplacés régulièrement recensés par les Nations Unis.

 

Chaque jour ou presque, les congolais qui dénoncent une répression à huis clos dans plusieurs districts de cette région, se demandent à quand la fin de cette crise née, en 2016, au lendemain de la réélection du président Denis Sassou-Nguesso.

Une ligne de chemin fer coupée, des écoles fermées, des villages désertés, c’est le tableau d’une vie au ralenti que l’OCDH a dressé récemment dans son rapport.

Le département du Pool contient 13 districts. Il y a 6 districts qui sont en détresse, voire dans le chaos, selon le député de Kinkala, Brice-Parfait Kolélas.

L’armée congolaise qui est en mission dans ce département depuis plus d’un an affirme avoir bombardé ce qu’elle qualifie de «centres de commandement des terroristes » menés par l’ancien chef rebelle, le Pasteur Ntoumi.

Germaine Mapanga
Avec lesechos

1 Comment

1 Comment

  1. Taty

    8 novembre 2017 at 12 12 42 114211

    Moralité le Congo n’a plus des hommes d’État. C’est dommage et où est là justice congolaise? Si C’est vrai cette altercation, la justice doit s’en saisir.

Leave a Reply

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Économie

DÉVALUATION PROGRAMMÉE du Franc CFA Le Trésor français vient de communiquer au Président Emmanuel Macron un rapport sur la situation du franc CFA en...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils