home Congo, Économie Congo : Le chef de l’Etat bissau-guinéen José Mario Vaz visite le complexe industriel de Maloukou

Congo : Le chef de l’Etat bissau-guinéen José Mario Vaz visite le complexe industriel de Maloukou

Le chef de l’Etat bissau-guinéen a promis, à l’issue de sa visite, produire l’expérience congolaise dans son pays.

Arrivé, dimanche, à Brazzaville, pour une visite de travail, le président de la Guinée-Bissau, Jose Mario Vaz s’est rendu, lundi 16 janvier, au complexe industriel de Maloukou, en compagnie du Premier ministre congolais, Clément Mouamba. Cet ensemble situé à une cinquantaine de kilomètres, au nord de la capitale, regorge une quinzaine d’usines dont certaines sont dédiées à la fabrication des matériaux de construction et emploient plus de deux cents agents.

L’hélicoptère transportant le président de Guinée-Bissau et le chef du gouvernement congolais s’est posé dans l’enceinte du complexe en fin de matinée. Accueillis par les ministres Jean-Jacques Bouya et Alain Akouala Atipault chargés respectivement de l’Aménagement du territoire et des grands travaux et des Zones économiques spéciales, la délégation a suivi une brève présentation des quinze usines par un technicien de la Société Asperbras.

Il s’agit, entre autres, de l’usine de fabrication des câbles électriques moyenne tension, celle de tuiles métalliques, et l’usine de fabrication de tuiles galvanisées. Le complexe produit aussi des tubes et tuyaux en PVC, des dalles en béton préfabriqué et des briques céramiques. A cette liste non exhaustive s’ajoutent un atelier métallique et des chambres frigorifiques, ainsi que quatre magasins de stockage.

La visite de terrain de la délégation a concerné trois usines : l’industrie de rotomoulage qui emploie 75 personnes et produit 18 360 pièces par mois, l’industrie de tubes et tuyaux en PVC, dans laquelle travaillent 99 agents et qui produit mensuellement un peu plus d’un million de kilogrammes, enfin l’usine de tuiles galvanisées produit 510 tonnes par mois et emploie 94 travailleurs.

Appréciant l’effort de développement accompli par le Congo à travers ce projet, le président de Guinée-Bissau s’est dit satisfait de sa visite. Pour lui, ce projet ne constitue pas seulement l’avenir du Congo, mais aussi celui de la sous-région d’Afrique centrale et au-delà toute l’Afrique. Il a notamment évoqué le fait que ce complexe contribue à la croissance économique et à l’emploi des jeunes.

« Personnellement, je peux appliquer cet exemple dans mon pays », a affirmé l’homme d’Etat bissau-guinéen, pour qui le projet « Eau Pour tous », un autre chantier développé au Congo avec l’appui de la société brésilienne Asperbras devait être expérimenté dans tous les pays africains, « parce qu’ils ont tous le même problème ». Il a félicité le président Denis Sassou N’Guesso de cette initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils