Congo : le cadeau de Noël de Sassou aux populations du Pool « signature d’un accord de cessez le feu »

Sassou N'Guesso

Le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso|© DR

Le gouvernement congolais et les combattants Nsiloulou du Révérend pasteur Ntumi(Frédéric Bintsamou), ont conclu ce samedi, à Kinkala, chef-lieu du département du pool, un accord de ‘’cessez- le-feu et de ‘’cessation des hostilités ‘’ dans ce département en proie à une crise depuis 2016.

L’accord a été signé par le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou et Jean Gustave Ntondo au nom du Révérend pasteur Ntumi(Frédéric Bintsamou).

A travers cet accord, Bintsamou Frédéric (Pasteur Ntumi) s’engage à faciliter le ramassage des armes détenues par les ex combattants(Nsiloulous) et à les remettre à la Commission et aux institutions habilitées ;de ne créer aucune entrave au processus conduisant au rétablissement de l’autorité de l’Etat dans le département du pool.

Le Pasteur Ntumi s’engage selon cet accord à garantir la libre circulation des personnes, des biens et des services dans le département du pool notamment sur les rails du CFCO(Chemin de fer Congo Océan),les routes nationales et secondaires et au déploiement de la force publique dans le département du pool.

A contrario le gouvernement s’engage à travers cet accord à garantir ‘’la sérénité, l’application et le parachèvement du processus de paix ; la mise en place d’une Commission Ad hoc mixte, pour veiller à la poursuite du processus de paix et l’application stricte du présent accord’’.

Le gouvernement congolais va aussi garantir le processus de démobilisation de réinsertion professionnelle, sociale et économique des ex –combattants après le ramassage d’armes ; l’allègement progressif du dispositif militaire sous le contrôle de la Commission ad hoc mixte dans les zones de conflits,(…)la libre circulation des personnes, des biens et des services dans le département.

Au cours de la conférence de presse qui suivie la signature de cet accord, le représentant du Pasteur Ntumi,Jean Gustave Ntondo, a dit que ‘’c’est un grand jour pour le Congo, et les population du pool’’.

Il rassuré les dubitatifs qu’’’ il a été mandaté par Ntumi pour signer cet accord’’, soulignant que ‘’les congolais doivent vivre en paix et dans l’unité dans ces durs temps de crise que traverse le pays’’.

Jean Gustave Ntondo a assuré que rien ne sera plus comme avant. ‘’il n’y aura plus de bousculade, cet accord a tout pris en compte, personne ne devrait empêcher les ex-combattants ninjas –nsiloulous de sortir et vivre dans les sites qui sont aménagés pour eux’’, tout en relevant que ‘’c’est un processus qui sera contrôlé par la Commission Ad hoc.’’

Cet accord de cessez le feu fait suite à la volonté du chef de l’Etat congolais Denis Sassou N’Guesso exprimée lors de sa rencontre du 13 octobre dernier avec les sages du pool de mettre fin aux souffrances des populations du pool, en tendant la main aux ex-combattants ninjas-Nsiloulous.

Le sort du Pasteur Ntumi qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la justice congolaise n’a pas été clarifié.

La crise sécuritaire dans le département du pool enclenchée le 4 avril 2016, au lendemain de la proclamation des résultats de la présidentielle de mars 2011- qui a donné Sassou N’Guesso vainqueur avec plus de 60% des suffrages, a causé des morts d’hommes, des ponts détruits, des villages entiers désertés et causé de nombreux déplacés avec un taux élevé de malnutris.

Avec l’APA

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoCriseNoëlPool

Related Articles

Les musulmans du Congo invités à cultiver un esprit d’entraide sociale

Le président national des Imams au Congo, Nkiam Amidou , a exhorté ses coreligionnaires à cultiver la paix et la

Congo : De nombreux vols de fleurs dans les cimetières de Brazzaville et Pointe-Noire

  Que se passe-t-il dans les cimetières de Brazzaville et Pointe-Noire ? Depuis plusieurs années, les familles qui viennent rendre

Référendum au Congo: les Occidentaux campent sur leurs positions

Après l’annonce de la tenue d’un référendum constitutionnel au Congo-Brazzaville, les réactions sont mitigées dans les chancelleries occidentales. L’opposition accuse

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils