Congo : Lancement d’une campagne de promotion de l’usage de l’internet dans les lycées

Congo : Lancement d’une campagne de promotion de l’usage de l’internet dans les lycées

La communauté des jeunes internautes du Congo ( Youthcom dans son sigle anglais) que préside Danielle Ouanounga, a lancé le 26 mars à Brazzaville, la première édition de la campagne nationale d’information des lycéens sur les opportunités et dangers de l’internet en milieu scolaire.

L’initiative parrainée par le ministère des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique ainsi que par le ministère de l’Enseignement primaire et secondaire consiste à expliquer clairement aux jeunes élèves les opportunités de l’internet, des réseaux sociaux sur l’éducation et l’entrepreneuriat numérique mais aussi les inconvenients. 

Placée sur le thème « l’internet : une arme duale pour la jeunesse », cette campagne couvrira les lycées de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Oyo, Djambala et Sibiti. A terme, elle permettra aux lycéens d’adopter un comportement responsable sur l’usage de l’internet.

« Dans le souci de dynamiser le secteur de l’éducation vers le numérique, cent élèves seront retenus dans chacune des six localités. A la suite de cette campagne, un concours inter-école nommé Hack4school va être organisé. Une seule école sera retenue par localité sur la base du projet soumis pour participation », a expliqué Danielle Ouanounga.

L’internet est un excellent outil éducatif, de recherche et d’apprentissage avec l’avancée du e-learning, des Mooc, et des encyclopédies virtuelles comme Wikipédia. Il est un moyen de communication plus facile qui permet de s’ouvrir au monde et de découvrir des cultures nouvelles ainsi que de se détendre avec ses multiples formes de distractions.

« L’usage de l’internet en milieu scolaire représente un vecteur essentiel du développement, de la recherche et du dynamisme pour l’innovation. Sa pratique requiert donc une parfaite promotion afin de permettre à l’Etat et à l’ensemble de nos apprenants, d’en tirer pleinement profit », a déclaré le ministre Léon Juste Ibombo des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique.

Il a également souligné que dans le projet « La marche vers le développement », l’engagement indéfectible consiste « d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique ». En paraphrasant le président Denis Sassou N’Guesso, le ministre a fait part de la création d’une direction générale du développement de l’économie numérique, le e-gouv, le e-citoyen et l’ouverture des écoles préparatoires où des rudiments des TIC seront enseignés aux enfants« et les inciter à s’y familiariser et à l’usage du cartable électronique et de l’ordinateur dans ces écoles ».

Par ailleurs, le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Anatole Collinet Makosso, a fait mention de la dangerosité du web. Les dangers visuels avec l’accès aux sites pornographiques, l’incitation à la violence, l’usurpation d’identité, le cyber harcèlement, la consommation de drogue, etc. Il a attiré l’attention des jeunes sur les risques de cyber escroquerie ou pédophilie à cause de leur naïveté ou leur innocence ainsi que les risques de destruction de santé et la cyberdépendance.

Pour prémunir les lycéens aux dangers du web, le ministre Léon Juste Ibombo a rappelé, entre autres, l’adoption par le Conseil des ministres d’une série de loi sur la cybercriminalité, la cybersécurité, la protection des données personnelles, les transactions électroniques.

Fortuné Ibara

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
CongoHack4schoolInternetlycées

Related Articles

Congo : Enième piquet judiciaire de Pierre Mabiala contre Ntumi

On craint que le ministre de la Justice Pierre Mabiala ne s’attaque au pasteur Ntumi, pour lui demander les comptes

Présidentielle au Congo: le candidat Sassou présente les principaux axes de son projet de société

L’équipe de campagne du président sortant congolais, Denis Sassou N’Guesso, a présenté mercredi à Brazzaville, les six principaux axes du

Congo : Les opérateurs postaux invités au respect de leur cahier de charge dans un délai d’un mois

Léon Juste IBOMBO, ministre congolais des postes et télécommunications, a fait injonction aux patrons des structures postales privées de faire

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils