home Congo, Politique Congo : la vie reprend après la trêve électorale

Congo : la vie reprend après la trêve électorale

Vue du centre-ville de Brazzaville|DR
Vue du centre-ville de Brazzaville|DR

Au Congo, l’activité a timidement repris ce jeudi dans les principales villes du pays, après quatre jours d’une vie au ralenti du fait de l’élection présidentielle du 20 mars 2016.

Après la publication des résultats provisoires de ce scrutin par le ministre de l’Intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou aux premières heures de ce 24 mars, l’un des facteurs qui a décrispé la situation à Brazzaville et dans tout le Congo a été la relance des communications électroniques. Le téléphone et l’Internet sont restés suspendus depuis dimanche par les autorités qui craignaient pour la sécurité intérieure du pays.

« Il est préférable d’avoir un désagrément de quelques jours que d’avoir quelque chose de violent qui remettrait réellement en cause la tranquillité de la population », a justifié le ministre de la Communication, Thierry Lezin Moungalla.

Mais la population semble ne pas comprendre les explications et les excuses des autorités.

« Nous avons été ramenés à l’âge de la pierre taillée, maintenant on peut penser que la vie reprend réellement son cours avec le rétablissement du téléphone et de l’Internet « , a estimé Mesmin Kanga, un jeune étudiant abordé à Brazzaville.

L’enthousiasme reprend également petit à petit dans les marchés de la capitale, Brazzaville, où ce jeudi plusieurs vendeurs ainsi que les tenanciers des boutiques avaient repris du service.

Au cours d’une ronde effectuée dans une bonne partie de cette ville, Xinhua a pu constater que l’un des obstacles aux échanges restait les services de transfert d’argent dont la plupart étaient restés fermés. « Cela est dû essentiellement au fait que l’Internet n’est pas encore totalement rétabli », a expliqué en fin de matinée une jeune femme rencontrée devant une agence Western Union.

Du fait des menaces d’atteinte à l’ordre public proférées par des candidats de l’opposition, le premier tour de l’élection présidentielle au Congo s’est déroulé sous haute protection policière. Le gouvernement qui évitait le déferlement des informations troublantes avait suspendu dès ce dimanche les communications téléphoniques et l’Internet, en attendant la publication officielle des résultats.

Ces résultats publiés ce 24 mars donnent le président sortant, Denis Sassou N’ Guesso vainqueur dès le premier tour du scrutin avec 60,39% des suffrages exprimés. Il est suivi par les candidats de l’opposition Guy-Brice Parfait Kolelas et Jean-Marie Michel Mokoko qui ont obtenu respectivement 15,05% et 13,89% des suffrages.

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils