Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Congo : “La situation médicale de Clément Mouamba serait préoccupante… à Paris” selon Congo Tribune

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=« center”]

Clément Mouamba
Le Premier ministre congolais Clément Mouamba ©DR

Dans un post publié ce samedi sur sa page “Congo Tribune” pointe l’absence de communication du gouvernement sur le séjour médical du premier ministre congolais Clément Mouamba en France depuis janvier 2019. “Depuis le mois de janvier 2019, le Premier Ministre Chef du Gouvernement, Clément Mouamba, est en séjour médical en France. Malheureusement, ni son cabinet ni le Gouvernement n’ont jusque-là jugé nécessaire d’informer officiellement l’opinion nationale et internationale de cette situation” écrit Congo Tribune. 

Cette absence prolongée du PM bloque sérieusement le fonctionnement des institutions. “Depuis le début de l’année, aucun conseil de cabinet ni de conseil de ministres ne se sont tenus. L’absence du Premier Ministre ne permet pas en effet, de faire fonctionner l’exécutif en conseil. Le Vice-Premier Ministre n’étant pas un poste constitutionnel, il ne peut suppléer le Premier Ministre à ce niveau” peut-on lire.

[GARD align=« center”]

Le silence observé par le gouvernement congolais sur l’état de santé de son Premier Ministre suscite des inquiétudes auprès d’une partie de la haute administration. “La situation médicale de Clément Mouamba serait préoccupante et risque d’exiger un long séjour en France où il est traité” affirme Congo Tribune. “Cela devrait être une leçon pour le PR, de nommer un premier ministre malade alors que la situation socio-économique du pays exigeait une personne plus énergique. Il serait sans doute temps de se passer de Clément Mouamba il a fait son temps, il doit se reposer” affirme un cadre proche de la présidence congolaise. 

Déjà confronté à une crise économique qui perdure, le Congo risque de plonger dans une léthargie institutionnelle due à l’absence prolongée du Premier Ministre, acteur majeur dans un régime semi-présidentiel” constate Congo Tribune. 

Avec ZIANA TV

[GARD align=« center”]

Laissez un commentaire