Congo : La route Kinkala-Mindouli sous la menace d’un arrêt définitif ?

Congo : La route Kinkala-Mindouli sous la menace d’un arrêt définitif ?

Image d’archive|© DR

Image d’archive|© DR

Arrêtés le 30 novembre 2015, pour défaut de paiement, par le Congo, de sa contrepartie financière, alors que l’Union européenne avait donné sa quote-part, les travaux de construction du tronçon de route Kinkala-Mindouli ont repris en mars 2016. Durant la période d’interruption, les avancées réalisées ont été réduites à néant, notamment entre Kinkala et le PK 31, a fait savoir le groupement d’entreprises Dragage et Razel qui exécutent les travaux. Et malgré la reprise des travaux, le projet est toujours sous la menace d’un arrêt définitif, pour non-respect de paiement, a-t-on appris, au sortir de la mission de travail effectuée par le nouveau ministre de l’équipement et de l’entretien routier, Josué-Rodrigue Ngouonimba, qu’accompagnaient des parlementaires. Car, il se pose aussi le problème d’indemnisation des familles victimes d’expropriation. Le chargé d’affaire de l’Union européenne souhaite que ce tronçon de route vitale fasse partie des priorités dans le projet du collectif budgétaire que va proposer le gouvernement de la République au parlement. Le coût initial des travaux de construction de la route Kinkala-Mindouli était estimé à 43 milliards de francs Cfa.


Tags assigned to this article:
Congoroute Kinkala-Mindouli

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils