Congo : La nouvelle mode à Pointe-Noire

Congo : La nouvelle mode à Pointe-Noire

La ville de Pointe-Noire à défaut d’un service digne de voiries a vu se développer un phénomène peu ordinaire de ce que les Ponténégrins qualifient de nouvelle mode. Malgré la présence de la société Averda, les pousses pousses font toujours la ronde des habitations chaque matin récolté les ordures ménagères à raison de 100 F.CFA ou plus. A défaut de dépotoir ces ordures sont jetées au bord des rivières ou dans des lieux non appropriés

Tant sois peu le Congo serait un pays émergent et les Congolais pourront enfin vivre dignement dans ce beau Congo. Ce rêve si cher à certains cadres du pays ne concorde pas malheureusement avec la réalité, car rien ne semble présager ce changement de statut de la nation Congolaise d’ici à l’an 2025.

Tout semble montrer que le peuple Congolais subira encore pour une longue durée toutes les humiliations dont il est l’objet de sa classe dirigeante dans sa résignation habituelle. Mais entre celui qui subit et celui qui fait subir qui est véritablement patriotique ? Ce plaisir qui habite ceux qui boivent du champagne tous les jours en assistant comment d’autres boivent une eau non potable distribuée par l’unique société de distribution d’eau ne saurait être total si au revers aucune avancée n’est constatée dans leurs mentalités.

Tenez ! Chaque matin, ce sont les mêmes pousses pousses qui servent de camions récolteurs d’ordures ménagères tant aux pauvres qu’aux nouveaux riches du Congo. Drôle n’est ce pas de voir chaque matin ces engins archaïques se pointer devant les villas des ministres, députés, directeurs généraux, officiers de l’armée ? C’est dans cette optique que nos autorités nous promettent le lait et le miel dans un futur proche. Souvent ne dit on pas qu’il est mieux de laisser le rêveur vivre ses rêves que de lui ramener à la réalité, mais seulement ici c’est l’avenir de tout un pays qui est sur bat de l’aille. (Photo d’illustration)

Auguste N’GUEMBO


Tags assigned to this article:
Pointe Noire

1 comment

Write a comment
  1. Moline Inanga
    Moline Inanga 18 août, 2017, 18:25

    Eh! oui. Le Congo émergent ce n’est pas demain la veille que nous vivrons cela. P/N, ville pétrolière est aussi la ville la plus sale d’Afrique. Le Maire de la ville Viaudo préfère piller les fonds publics pour se construire des villas au luxe insolent et planquer le reste des fonds pour assurer ses arrières. Le préfet MPaka qui aime se pavaner en rédingote fait pareil. Ces idiots n’ont rien à faire des habitants de P/N ni de l’image de la ville. Ces parvenus ignorants méritent d’être corrigés un jour par la population. Ce moment là arrivera plus vite que prévu!

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils