home Brazzaville, Congo Congo : La maison que louait le pasteur Ntumi à Kinsoundi-barrage incendiée

Congo : La maison que louait le pasteur Ntumi à Kinsoundi-barrage incendiée

L'ex-chef rebelle congolais, Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi,
L’ex-chef rebelle congolais, Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi|DR

En représailles à l’attaque de ses adeptes à Brazzaville, des militaires ont effectué, lundi 4 avril, une sorte d’opération punitive contre le pasteur Ntumi, en incendiant la maison qu’il louait au quartier Kinsoundi-barrage, juste en face de la paroisse catholique SainteTrinité. De même, une dizaine de ses véhicules sur cale, sur l’avenue goudronnée Raoul Follereau, ont été incendiés. Le problème est que la maison incendiée n’appartient pas au pasteur Ntumi, il l’a louée pendant quelques temps, quand il fut nommé délégué général chargé de la promotion des valeurs de paix et de la réparation des séquelles de guerres, mais à un simple citoyen répondant au nom d’Antoine Dilouzeyi, un  cadre d’Hydro-Congo, à la retraite. Le drame ne s’arrête pas là. Une autre maison a été incendiée, toujours sur la même avenue, un peu plus loin. Les militaires ont cru que c’était une propriété du pasteur Ntumi. Il s’avère que la deuxième maison, à étage, incendiée, est une propriété de Louis Bakabadio, conseiller à l’éducation, à la recherche scientifique et à la formation professionnelle du président de la République, où ses proches exploitaient un cyber-café et un night-club. Pendant ce temps, la propriété achetée par le pasteur Ntumi, à quelques encablures de la voie goudronnée, a échappé aux représailles des militaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils