Congo : La justice prononce la levée du mandat d’arrêt émis contre le pasteur Ntoumi

Le pasteur Ntumi

Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi

La justice a prononcé, le 28 juillet, la levée du mandat d’arrêt émis contre l’ancien chef rebelle et deux de ses proches, notamment son jeune frère Sylvain Richard Bintsamou « Gozardio » et Elie Malanda, a annoncé, le 30 juillet, un de ses collaborateurs aux Dépêches de Brazzaville.

Les trois personnes étaient poursuivies pour détention illégale d’armes et munitions de guerre, vol, incendies volontaires des biens, assassinats, tentative d’assassinats et atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat suite aux évènements survenus le 4 avril 2016, dans la partie sud de Brazzaville.

Cette levée de poursuite judiciaire s’inscrit dans le cadre de l’application de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités signé le 23 décembre 2017 à Kinkala, dans le Pool, entre les représentants de Frédéric Bintsamou et le gouvernement. Elle intervient après la libération de plus de quatre-vingts ex-ninjas détenus suite à cette affaire.

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
CongoJusticepasteur Ntoumi

Related Articles

RDC : Joseph Kabila met en garde les fauteurs des troubles

«Ce n’est pas par la violence que nous règlerons nos divergences», a-t-il indiqué tout en affirmant qu’il ne permettra pas

Le FMI confirme que Brazzaville lui a caché une partie de sa dette

Le Fonds monétaire international (FMI) a confirmé samedi que le Congo-Brazzaville lui avait caché une partie de sa dette publique

Congo : tirs nourris à Brazzaville

Des coups de feu d’armes automatiques sont actuellement entendus dans le quartier de Bacongo au Sud de Brazzaville, dans les

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils