Congo : La directrice générale d’Ecair confiante sur les perspectives d’avenir

Congo : La directrice générale d’Ecair confiante sur les perspectives d’avenir

La réaction de la directrice générale d’Ecair, Mme Beyina Moussa, ne s’est fait pas attendre , après le sit-in organisé par le Mouvement citoyen ras-le-bol, devant le siège d’Ecair, mercredi 15 mars dernier, devant la direction générale de la compagnie Ecair, située en face de l’Aéroport international Maya-Maya, à Brazzaville.

«Ce sont des personnes que je ne connais pas, qui ne sont pas des employés d’Ecair», a-t-elle répliqué sur R.f.i, le lundi 20 mars dernier, parlant des militants du Mouvement citoyen ras-le-bol. «Ce sont des inconnus dont l’opinion pour moi n’a aucune valeur. Je continue à travailler avec le personnel de la compagnie», a-t-elle précisé, dans une interview au quotidien Les Dépêches de Brazzaville. De même, la directrice générale d’Ecair a balayé le rapport d’audit fait par deux cabinets congolais.

«Une certification par Ernst & Young, une des plus grandes signatures de l’audit mondial, prouve une bonne gouvernance d’entreprise. Je ne pense pas qu’un audit fait par deux petits cabinets locaux peu connus, peuvent venir remettre en cause la signature d’Ernst & Young», a-t-elle dit. Confiante sur les perspectives d’avenir, elle a déclaré au quotidien congolais: «Nous avons été rattrapés par une conjoncture difficile. Nous avons reculé pour mieux sauter. Un travail est fait pour redonner aux passagers le bel Ecair qu’ils ont connu».

LSA

 


Tags assigned to this article:
Beyina MoussaECair

2 comments

Write a comment
  1. Konabeka
    Konabeka 25 mars, 2017, 18:05

    Bonjour
    Dans tout ça la la véritable question est de savoir à quand la reprise du trafic?

    Reply this comment
  2. Michel Matamona
    Michel Matamona 28 mars, 2017, 10:04

    Ah pauvre Congo, que deviendra t-il d’ici cinq ans avec des gens qui ne l’aiment pas. Lorsqu’on lit de tels propos, on comprend bien que le pays a bien des problèmes épineux en matière des ressources humaines pour faire face aux enjeux économiques et du développement

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils