home Congo, Politique Congo: la construction du nouveau parlement divise

Congo: la construction du nouveau parlement divise

Avant la fin de l’année 2020, le Parlement congolais disposera d’un nouveau siège. Les travaux de construction de cet édifice, qui coûteront plus de 34 milliards de francs CFA (plus de 52 millions d’euros), entièrement supportés par la Chine en termes de dons, viennent d’être lancés par les autorités congolaises à Brazzaville. Mais cet investissement n’est pas du goût de l’opposition qui le juge peu prioritaire au regard de la situation socio-économique que traverse le pays.

C’est sur un terrain triangulaire de plus de quatre hectares que le président Denis Sassou-Nguesso a lancé les travaux de construction du nouveau siège du Parlement. Ce nouvel édifice disposera de 800 places au grand bonheur des députés, comme Serge Michel Odzoki : « A travers ce nouveau bâtiment, on a en perspective les meilleures conditions de travail. Je crois que c’est important ».

Michel Bidimbou et Justin Koumba, respectivement député de la majorité et président de l’Assemblée nationale, se réjouissent parce que ce projet de 34 milliards de francs CFA est un don chinois et le Congo ne débourse aucun franc. « C’est quand même un don que nous donnent nos amis chinois. Donc ce n’est pas le Trésor public qui va supporter les frais pour construire ce bâtiment », assure Michel Bidimbou. Et Justin Koumba d’ajouter : « La Chine a accordé cette aide. Donc ça ne vient pas perturber le mécanisme de nos institutions d’un point de vue financier ».

De son côté, l’opposant Clément Miérassa, président du Parti social-démocrate congolais, est convaincu que ce projet est utile, mais pas prioritaire au regard de la situation socio-économique du pays : « Cet investissement n’était pas prioritaire pour le moment. Le Parlement et le Sénat ont travaillé depuis dans des conditions que nous connaissions tous. Au vu de la crise, ça pouvait être supporté ».

L’Assemblée nationale et le Sénat congolais sont logés actuellement dans un édifice, construit également par la Chine dans les années 80.

Par RFI

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils