home Brazzaville Congo : la conjonctivite se répand maintenant à Dolisie

Congo : la conjonctivite se répand maintenant à Dolisie

Centre-ville de Dolisie (© FabMoustic)
Centre-ville de Dolisie| © FabMoustic

Après Pointe-Noire, où elle a fait le tour de plusieurs ménages, l’épidémie de conjonctivite, connue sous le nom populaire d’Apollo, a fait une entrée spectaculaire dans la ville de Dolisie, chef-lieu du département du Niari, voisine de la capitale économique congolaise.

Il faut dire que depuis la construction de la route, les deux villes connaissent un taux important de mouvement de populations. Maintenant à Dolisie, de plus en plus, de personnes se plaignent de picotements dans les yeux ou d’autres manifestations de la conjonctivite.

Les chiffres officiels, publiés par le service O.r.l de l’hôpital de référence de la ville, annoncent quatre à cinq victimes par jour, en l’espace de deux mois (mars et avril). La maladie se répand, facilement, entre les individus qui se fréquentent régulièrement.

On signale que si le patient traîne l’affection de la conjonctivite sans soins appropriés, elle entraîne une kératite qui n’est autre qu’une inflammation de la cornée et le traitement peut durer de 3 à 4 mois. Pointe-Noire, la capitale du pétrole congolais, connaît des flambées d’épidémies tous les deux ou trois ans, en raison de l’insalubrité qui caractérise les quartiers de cette ville laquelle voit sa population connaître une nette augmentation.

LASEMAINEAFRINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils