home Congo Congo : La campagne de vaccination contre la poliomyélite est lancée

Congo : La campagne de vaccination contre la poliomyélite est lancée

Du 11 au 14 du mois en cours, les équipes passeront de maison en maison pour administrer aux enfants de 0 à 5 ans le vaccin afin de les mettre à l’abri du poliovirus.

« Des progrès ont été faits dans la lutte contre la poliomyélite. Il est mieux de poursuivre les efforts d’immunisation de nos enfants contre cette maladie handicapante, parfois mortelle », a déclaré la ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo, lors du lancement officiel de la campagne contre ladite pathologie. Les vaccinateurs seront déployés sur toute l’étendue du territoire national pour qu’aucun enfant ne soit oublié. « Dans les zones d’accès difficile, les équipes mobiles iront à moto, par véhicule et par pirogues motorisées dans les axes fluviaux », a expliqué la ministre. Selon elle, le gouvernement fait de son mieux pour empêcher toute nouvelle importation du poliovirus dans le pays en organisant des campagnes préventives visant à protéger les plus fragiles, notamment les enfants âgés de 0 à 59 mois.

Pour la représentante de l’OMS/Congo, Fatoumata Binta Diallo, la transmission du piolo-virus sauvage est à son plus bas niveau s’il faut se référer au nombre de cas enregistrés. « Cependant, la vigilance reste de mise », a-t-elle déclaré en précisant que la situation reste encore fragile car beaucoup d’enfants ne bénéficient pas jusque-là d’une vaccination de routine. Il faut donc recourir aux stratégies permettant d’atteindre tous les enfants. « Un seul enfant non-vacciné constitue une menace capable d’anéantir tous les efforts consentis dans la lutte contre la poliomyélite », a fait savoir Fatoumata Binta Diallo.

Pour rendre efficace la campagne de vaccination, la ministre de la Santé et de la population a lancé un vibrant appel aux parents pour réserver un chaleureux accueil aux vaccinateurs qui feront du porte-à-porte. Il faut noter que les représentants des agences du système des Nations unies qui appuient le processus, le secrétaire général de la Mairie de Brazzaville, Abraham Ibela, la maire du deuxième arrondissement de Brazzaville (Bacongo), Simone Loubienga, ont participé au coup d’envoi de la vaccination au centre de santé Bissita, ce 11 mai.

Rominique Nerplat Makaya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils