Congo – Justice : Bras de fer entre le général Nianga Mbouala et le procureur Oko Ngakala

le général Nianga Ngatsé Mbouala

Le général Nianga Ngatsé Mbouala

Il était attendu vendredi 23 mars à 10 heures au cabinet du procureur de la république André Oko NGakala, le général Nianga Ngatsé Mbouala ne se serait pas présenté. Dire qu’un véritable bras de fer serait en passe d’être livré par les deux hommes.

Une convocation authentique du procureur de la république, adressée à un général d’active et dont le fac-similé se retrouve sur les réseaux sociaux, c’est dire qu’il y avait un air de pied-de-nez dans la manœuvre.

Et comme pour narguer l’autorité judiciaire, le général Ngatsé Nianga Mbouala n’aurait pas déféré à la convocation, alors que celle-ci portait bien la mention qu’il serait entendu en qualité de témoin.

Reste à savoir quelle sera l’attitude du procureur André Oko NGakala face à cette obstruction qui s’illustrerait comme une entrave à l’action de la justice.

Sans doute la réponse se trouve t-elle sur la convocation elle-même, une mention y précise que « faute par l’intéressé de se présenter, un mandat sera décerné à son encontre ». 

C’est dire qu’à l’allure où vont les choses, pour donner force à la loi, le procureur devra utiliser la contrainte vis à vis du général Nianga Mbouala. Un procédé qui risque de déboucher sur un conflit ouvert.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoJusticeNianga MboualaOko Ngakala

Related Articles

Congo : une « marche pour la parité » à l’occasion de la célébration de la Fête internationale de la femme

Plus de 20.000 femmes de tous les horizons, vont participer mercredi à une grande marche dite « marche pour la parité »,

Congo : une grue cause la mort de quatre personnes à l’hôtel Elaïs

La grue de la société Express Afrique, qui effectue les travaux de réfection et d’agrandissement des locaux de l’hôtel Elaïs

Congo : La crise financière modifie les habitudes alimentaires

«Mangez trois fois par jour et équilibré.» Le message est connu de tous et s’affiche dans nombre de publicités alimentaires

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils