Congo : Isidore Mvouba plaide en faveur d’un entretien entre Denis Sassou Nguesso et Emmanuel Macron

Isidore Mvouba

Isidore Mvouba, président de l’Assemblée nationale

En séjour récemment à Paris en France, le président de l’Assemblée nationale du Congo-Brazzaville, Isidore Mvouba a plaidé, en bon VRP, en faveur d’un entretien entre le président congolais, Denis Sassou Nguesso et son homologue français, Emmanuel Macron.

«Il faut que le président Macron reçoive son grand frère, le président Sassou ! » s’est-il exclamé à plusieurs reprises, lors de sa rencontre, le 20 novembre dernier à 15h 30, avec François de Rugy, le président de l’Assemblée nationale française, en présence de l’ambassadeur du Congo en France, Rodolphe Adada.

Le président français et son homologue congolais se sont parlé par téléphone le 4 août dernier.

En septembre dernier, Denis Sassou Nguesso s’est brièvement entretenu avec Emmanuel Macron à New-York (USA), en marge de la 72e Assemblée générale de l’ONU, au sujet d’un futur rendez-vous à Paris.

Le numéro un français a suggéré à son homologue congolais que ce rendez-vous soit organisé par leurs ministres des Affaires étrangères respectifs, Jean-Yves Le Drian et Jean-Claude Gakosso.

Selon une source proche du cabinet présidentiel, Denis Sassou Nguesso se rendra à Paris en France en décembre prochain pour participer au sommet de Paris sur le changement climatique.

La France n’attend pas moins de 2.000 personnes. Une centaine d’invitations ont été adressées aux chefs d’Etats, à l’exception du président américain, Donald Trump.

Depuis sa réélection en mars 2016, Denis Sassou Nguesso ne s’est pas encore officiellement rendu en France.

La France entretient depuis toujours des relations privilégiées de coopération avec la République du Congo et se place aujourd’hui au premier rang des bailleurs de fonds bilatéraux.

Germaine Mapanga 

Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

Congo : brève interpellation de six dirigeants d’opposition

Six dirigeants de l’opposition congolaise à la tête de la campagne contre le référendum constitutionnel de dimanche au Congo ont

Brazzaville : Folles rumeurs de la présence des Ninjas au quartier Massengo créent la panique

La panique s’est emparée des habitants du quartier Massengo, au nord de Brazzaville, victimes d’une fausse information sur une supposée

Congo – Dialogue National : Les participants et les populations de la Lékoumou saluent la tenue des assises

Le dialogue national inclusif Sibiti 2015, est rentré dans la phase des discussions, avec l’examen de l’ordre du jour, du

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils