Congo : Interdiction aux policiers et militaires de fréquenter les débits de boisson et marchés en tenue de service à Dolisie

des Forces armées congo

©DR

La Police Militaire de la zone Militaire de Défense N° 2 a effectué une patrouille , jeudi, dans la ville de Dolisie dans le Niari (sud), afin de traquer et interpeller tout agent de la force publique qui se retrouverait dans les débits de boisson et marchés en uniforme.

La Police Militaire de la zone Militaire de Défense N° 2 a rappelé aux éléments des forces de l’ordre leur mission de défendre l’intégrité du territoire national et de garantir la libre circulation des personnes et des biens.

Les éléments des forces de l’ordre qui seront arrêtés dans les débits de boissons et marchés en tenue de service seront sanctionnés sévèrement pour violation des consignes.

A Dolisie, certains débits de boisson sont devenus des espaces très prisés par les hommes en tenue, de jour comme de nuit. «Pas moyen pour les clients ordinaires de circuler», nous dit-on.

Sur les tables, toutes les boissons occupent une place dominante. Ces bars sont devenus des points de rencontre, des lieux de négociation des particuliers, qui veulent rendre visite à leurs proches incarcérés, des endroits où se traitent des affaires sombres.

De l’avis des tenanciers des bars, ces hommes en tenue n’ont pas d’heure de travail.

«Ils boivent à toutes les heures et des heures durant. Difficile voire impossible de savoir s’ils consomment pendant les heures de travail, vu que pendant qu’ils boivent, ils travaillent. Ils font leurs affaires ».

Jack MAÏSSA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
boissonCongomilitairespoliciers

Related Articles

Brazzaville : Deux frères jumeaux égorgent un jeune homme à Mfilou

Deux frères jumeaux, MM. Lœmba Kam et Loemba Sem, âgés de 20 ans, ont égorgé un jeune homme, la vingtaine

Fibre optique : Enfin le Congo et le Gabon interconnectés

La ville de Bakoumba dans la province du Haut-Ogooué au Gabon a accueilli vendredi la cérémonie de lancement officiel de

Développement agricole : la France décaisse 20 millions de FCFA pour des exploitants congolais

Ce montant va contribuer au projet de renforcement des capacités organisationnelles et techniques des exploitants et groupements agricoles dans le

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils