Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo : inauguration d’un barrage construit avec l’aide de la Chine

Le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, a inauguré lundi à Liouesso, à plus de 800km au nord de Brazzaville, un nouveau barrage hydroélectrique d’une puissance de 19,2 mégawatts (MW).

C’est le troisième barrage de ce type construit au Congo avec l’appui de la coopération chinoise, après ceux de Moukoukoulou (74 MW) et d’Imboulou (120 MW). Financé par la Chine, il a été construit par la société China Gezhouba Group.

Sa mise en service va permettre, selon les autorités congolaises, d’appuyer les projets économiques dans le département de la Sangha (nord), qui constitue la deuxième région économique du pays avec ses nombreuses scieries et une huilerie, après la région portuaire et pétrolière de Pointe-Noire (sud).

Le barrage de Liouesso va alimenter essentiellement le département de la Sangha, où le gouvernement entend créer la quatrième zone économique spéciale (ZES) du pays.

Après l’inauguration officielle de cet ouvrage qui fonctionnait déjà depuis près d’un an avec l’une de ses trois turbines, le chef de l’Etat congolais a invité le secteur privé à saisir les opportunités qu’offre ce département connu également pour ses potentialités touristiques.

Le Congo est engagé depuis quelques années dans un programme appelé « boulevard énergétique national » visant à décupler sa capacité de production d’électricité afin de soutenir l’industrialisation. Le pays a notamment lancé il y a quelques années une centrale électrique au gaz à Pointe-Noire, qui produit 300 MW, et multiplié quelques micro-projets qui ont sensiblement augmenté la production d’électricité. Mais les autorités n’entendent pas s’arrêter là.

« Nous avons encore beaucoup de travail, car il nous faut encore produire plus d’électricité. Voilà pourquoi nous avons des projets d’électricité à partir du gaz à Pointe-Noire, le projet de la centrale hydroélectrique de Sounda » d’une capacité de 1.000 MW dans le département du Kouilou (sud-ouest), a détaillé M. Sassou N’Guesso, citant aussi le projet, mené en coopération avec le Cameroun, de Chollet (600 MW) dans la Sangha, ainsi que la construction de lignes de transport d’électricité.

Selon le coordonnateur du projet du barrage de Liouesso, Léon Armand Ibovi, la capacité installée du Congo est passée à 600 MW, pour une demande nationale de 400 MW.

Avec Xinhua

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils