Congo : Ils ne croient plus en leur Gouvernement

©DR

Les débats au Parlement montrent qu’il y a toujours des réponses à tout. La semaine dernière encore, les membres du Gouvernement sont allés faire, selon l’expression d’un citoyen, une «promenade de santé» à l’Assemblée nationale pour parler, entre autres, de la question de retraite automatique. 

S’il est vrai qu’en interpellant le Gouvernement, les députés jouent leur rôle de contrôle de l’action gouvernementale qui leur est dévolu, beaucoup de Congolais ne se font plus d’illusions. Tel cet auditeur de Radio-Congo qui a réagi dimanche 7 avril dans l’émission ‘’Action et développement’’, sur la question cruciale de la régularité des pensions :

«Il n’y a rien à attendre du Gouvernement. Ils nous trompent seulement (…). Ce sont des consignes. En allant au parlement, ils se disent: calmez là-bas pour qu’on voie qu’est-ce que ça va donner demain. Ça, ce ne sont pas des ministres! Ce sont des gens qui mettent le président de la République dans des problèmes sérieux». 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Congo

Related Articles

Congo – présidentielle 2016: l’opposition qui soutient Sassou Nguesso

Le Comité national d’investiture du Parti Congolais du Travail (PCT, au pouvoir) a investi lundi soir à Brazzaville, Denis Sassou

Congo: le gouvernement fait le bilan des attaques

Ce lundi, les Congolais ont vécu une nuit agitée. Des tirs à l’arme lourde ont résonné à Brazzaville, obligeant les

Fâché à cause du montant excessif de la dot qu’on lui à imposé, il interdit toute visite chez lui après le mariage

Il a conditionné cette interdiction à la tenue du mariage aux parents de sa fiancée alors qu’il venait de recevoir

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils