Congo – Hôpital général de Loandjili : la grève se poursuit

Hôpital général de Loandjili

Une vue de l’hôpital général de Loandjili Crédi photo Adiac

L’arrêt de travail entamé depuis le 5 mars continue car certaines revendications des agents n’ont pas de suite favorable. Toutefois, les regards sont actuellement focalisés  sur la session du comité de direction qui va se tenir le 3 mai.

Le personnel de l’hôpital de Loandjili persiste à poursuivre sa grève en raison de la non-approbation du protocole d’accord administration-syndicats, du 20 mars 2018, portant relèvement de la valeur du point d’indice (qui est actuellement à 250) à 300 des agents contractuels par le comité de direction et le ministère de la Santé et de la population.

Ce protocole ainsi que le paiement par l’État du deuxième mois de salaire (octobre 2017) ont fait l’objet de la mission effectuée par la direction générale de cet l’hôpital, du 11 au 18 avril à Brazzaville, et dont la restitution a été faite lors de l’assemblée générale tenue le 23 avril. Constatant la non-approbation de ce protocole d’accord, au cours des assises, les travailleurs de cette structure ont décidé de ne pas lever la grève. 

«Les travailleurs de l’hôpital de Loandjili, imbus de prudence et au regard des différents documents signés et non appliqués (notamment les protocoles d’accords du 22 juin 2015, du 1er août 2017, du 1er septembre 2017 et du 20  mars 2018 ainsi que le compte rendu de la réunion de sortie de crise à l’hôpital général de Loandjili du 28 mars 2018 ) conditionnent toute reprise de travail par la délibération d’approbation du point d’indice à 300  de manière échelonnée ainsi qu’il suit : janvier 2018 : indice 275 avec avancements ;  janvier 2019 : indice 300», peut-on lire dans la déclaration de l’intersyndicale de l’hôpital consécutive à cette assemblée.

Par ailleurs, les travailleurs de l’hôpital général de Loandjili ont félicité les efforts de l’État sur le paiement du 2e mois de salaire (octobre 2017) de la promesse faite au sujet du troisième mois de salaire (novembre 2017). Rappelant qu’outre l’augmentation du point d’indice et les avancements, les agents de l’hôpital de Laondjili revendiquaient aussi le paiement de sept mois d’arriérés de salaires dont deux ont déjà été payés.

Lucie Prisca Condhet N’Zinga

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongogrèveHôpital général de LoandjiliSante

Related Articles

Congo: faute de bennes à ordures, les populations se rabattent sur des pousses-pousses

A défaut d’un service digne de voiries, la ville de Pointe-Noire a vu se développer un phénomène peu ordinaire de

Congo: l’OIF échange avec la classe politique pour un scrutin « apaisé »

Une délégation de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) conduite par Michel Kafando a échangé le 14 mars avec le

L’Agence française de développement va débloquer plus de six milliards FCFA pour Brazzaville

En vue d’épargner les quartiers de Brazzaville d’érosions et  d’inondations provoquées lors des pluies, l’Agence française de développement (AFD) va

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils