Congo : Henri Ossebi, un proche d’Edgar Nguesso nommé à l’Unesco

Congo : Henri Ossebi, un proche d’Edgar Nguesso nommé à l’Unesco

Selon certaines indiscrétions, c’est le nom de Christian Ndombi, un proche du secrétaire général de la Présidence de la République,Jean Baptiste Ondaye, qui circulait encore avec insistance comme futur représentant du Congo à l’Unesco. Une nomination d’autant plus plausible que le jeune homme, la cinquantaine, en  est le représentant pour l’Afrique centrale à Yaoundé au Cameroun, son siège.

C’est de l’avis des diplomates congolais,  le fonctionnaire( international)  congolais le mieux en vue du système des Nations Unies, notamment l’Unesco. Une institution  qu’il connaît depuis plus d’une dizaine d’années après son recrutement à Paris en France, où il a fait ses études supérieures. Ancien représentant de l’Unesco à Dakar au Sénégal, Christian Ndombi a pris ses fonctions au Cameroun il y a deux ans.

cela n’a, malheureusement, pas pesé dans la balance pour faire de lui le  représentant du Congo à l’Unesco. Henri Ossebi, ancien ministre, proche d’Edgar Nguesso et député d’Abala, lui a été préféré.  » Edgar Nguesso a dû peser de tout son poids auprès de son oncle de président pour faire passer son poulain », confie, sous couvert d’anonymat, une source proche du directeur du domaine Presidentiel à Brazzaville. Cette nomination, spécule un observateur de la scène politique nationale, permet également de faire retomber la tension pré électorale qui prévalait déjà à Abala, où Léon Juste IBOMBO et Henri Ossebi, les deux poulains d’Edgar Nguesso, s’affrontaient déjà par sympathisants interposés. Le premier, ministre des Postes et Télécommunications, caresse le rêve de se faire élire député, en lieu et place du deuxième.

Avec la nomination de son challenger à Paris, Ibombo s’ouvre par ailleurs un boulevard aux prochaines législatives. « Le financement de sa campagne sera d’autant plus aisée qu’après sa déconvenue de limoger YVES Castanou dans le but de faire main basse sur les comptes bancaires de l’Arpce avant ces législatives de juillet 2017, il aura moins de soucis à se faire « , spécule t-on dans les gargotes à Brazzaville.

Par Alphonse Ndongo


Tags assigned to this article:
Edgar NguessoHenri OssebiUNESCO

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils