home Gabon, International, Politique Congo – Gabon : Jean Ping accuse Ali Bongo de financer l’opposition congolaise

Congo – Gabon : Jean Ping accuse Ali Bongo de financer l’opposition congolaise

C’est aux dernières minutes avant la fin du délai, jeudi, que le candidat Jean Ping a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle.
Dans cet entretien exclusif avec Oeid’Afrique, il justifie sa décision de faire recours aux moyens légaux de constestation.

Oeild’Afrique: Qu’est-ce
 qui vous motive à déposer un recours devant la Cour constitutionnelle?

Jean PING:
C’est assez simple. Tous les interlocuteurs notamment extérieurs disaient qu’il fallait utiliser les instances juridictionnelles du pays. Nous
 savons comment fonctionnent les institutions, nous avons demandé des garanties à la communauté internationale, l’Union européenne et autres à aider au recomptage des voix.

Dans le camp d’Ali Bongo, on refuse quand même le recomptage des voix…  

C’est évident puisqu’ils veulent tricher. Ils ont toujours tricher. Ils vont faire comme ils l’ont fait en 2009, continuer à tricher, à donner de faux
 résultats. C’est ce que nous n’accepterons pas.

Que dîtes-vous de l’attaque de votre QG par le camp d’Ali Bongo qui vous accuse de protéger
de  jeunes “mercenaires”?

Je vais dire une chose que vous devez enregistrer une bonne fois pour tout. Ali Bongo a le mensonge dans son Adn. Tout ce qu’il dit, ce n’est que mensonge.
(Rires). Qui va croire qu’une seule seconde, qu’il (Ali Bongo) est démocrate (…). Ali Bongo a fait détruire le Parlement pour trouver le prétexte d’attaquer le Quartier général de son concurrent par hélicoptère, en bombardant, en saccageant tout.  Où est-ce
que vous avez ça dans ce monde?

N’êtes-vous pas le candidat de la “Françafrique” au regard de vos souteneurs à l’étranger comme l’avocat Bourgi?

Le symbole de la Françafrique, ce sont les Bongo. C’est Bourgi qui a placé Ali Bongo au pouvoir. Maintenant qu’il s’attaque à Ali Bongo ne veut pas dire
que ce dernier n’est plus la Françafrique. Ali Bongo, c’est 50 ans de pouvoir d’une famille, d’un clan…


Vous avez reçu l’ex-ministre de la Justice, est-ce une manière de débaucher les anciens du PDG?

Depuis près de deux ans, les partisans d’Ali Bongo quittent le PDG et le président un à un. L’ancien président de l’Assemblée nationale, Guy
 zouba Ndama, a démissioné parce qu’il ne pouvait pas cautionner les actes d’Ali Bongo.

On dit aussi que Brazzaville et Abdidja vous soutient. Qu’en est-il?

En 2009, Sassou Nguesso a soutenu Ali Bongo. Ce dernier ne lui a pas rendu la monnaie. Il y a donc un problème apparent entre les Bongo et le Gabon. Vous
 avez vu Ali Bongo financer l’opposition congolaise. Il semble reprocher au président Sassou ce que lui a fait au président Sassou.

Est-il réel que Sassou aurait financé votre campagne électorale?

Pas du tout monsieur! Il s’agit d’accusations stupides.

Et pour la Côte d’Ivoire, avez reçu un soutien logistoque?

Ce qu’on me reproche, c’est d’avoir utilisé un informaticien ivoirien pour m’aider à compter des résultats. Mais, Ali Bongo, qui l’aide? C’est un Sénégalais
 installé à la présidence. Ce sont des sociétés israéliennes…

One thought on “Congo – Gabon : Jean Ping accuse Ali Bongo de financer l’opposition congolaise

  1. Amén , le Saint esprit vient de descendre sur monsieur Ping, car il ya un peu plus trois il soutenait encore celui qu’il diabolise aujourd’hui, pour la petite histoire monsieur le démocrate Ping est co-responsable de la dictature au Gabon, sa famille à eu des contrats d’affaires avec des dictateurs comme Mister eight, dites moi , apres le prix Nobel de la triche de mister eight avec son oeuvre de l’élection  » a huit clos  » quelle sera l’innovation de de ce semi-dictateur métamorphosé en democrate? Au Congo comme au Gabon, ou partout en Afrique la reussite viendra de la refondation de la justice avec toutes les garanties possibles, une justice indépendante, une société civile et bien organisée, alourdir les peines de trahison, des crimes d’etat et une police et armée réellement républicaines au lieu d’une police ou d’une armée qui tirent sur son peuple. N’oublions pas qu’ en politique on se sert et , tres peu sont là pour servir, elle juste une question d’affaires pour favoriser au maximum famille, clan, amis intimes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils