Congo-Football : Lassé de ne pas être payé, Sébastien Migné s’en va

Sébastien Migné n’est plus le sélectionneur du Congo

Sébastien Migné n’est plus le sélectionneur du Congo

Alors qu’il était lié au Congo jusqu’au 31 mars 2019, le Français Sébastien Migné a résilié son contrat en accord avec la fédération (FECOFOOT).

Un peu plus d’un an après avoir été nommé sélectionneur des Diables Rouges du Congo, Sébastien Migné (45 ans) s’en va. Le technicien français, qui revenait de France où son équipe, à l’issue d’un stage, a remporté un match amical contre la Guinée Bissau (2-0) à Mantes-la-Ville, a rencontré plusieurs dirigeants du foot congolais. Ces derniers avaient été informés le jeudi matin par courrier : le contrat entre les deux parties, signé le 6 mars 2017 et qui courait jusqu’au 31 mars 2019, a été résilié d’un commun accord.

Questions de salaire

Les raisons de cette séparation sont multiples. Migné n’était plus payé depuis plusieurs mois, ce que ce dernier confirme. « C’est exact. J’ai eu la chance de travailler avec des joueurs qui ont fait preuve de professionnalisme et je pense que le Congo se qualifiera pour la CAN 2019. Je quitte le Congo avec regrets, mais la situation ne pouvait plus durer », a-t-il expliqué.

Migné avait adressé à la FECOFOOT plusieurs lettres de mises en demeure afin d’obtenir le paiement de ses salaires. D’autres termes du contrat n’auraient pas été respectés, a avancé le désormais ex-sélectionneur, sans plus de précision.

Migné, qui résidait à Brazzaville avec sa femme et ses enfants, quittera le Congo dans les prochains jours. Son adjoint, le préparateur physique Guillaume Coffy, ne travaillera plus pour les Diables Rouges.

Sébastien Migné occupait pour la première fois de sa carrière le poste de sélectionneur principal. Après avoir travaillé à notamment à Lens, il avait été l’adjoint de Claude Le Roy au Sultanat d’Oman, en RDC, au Congo et au Togo.

Avec JA

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoFootballSébastien Migné

Related Articles

Congo : des voix s’élèvent face aux ruptures répétées des traitements anti-sida

Suite à des ruptures répétées des traitements antirétroviraux au Congo, des personnalités congolaises et des partenaires étrangers sont montés au

Congo: « Libre », le général Jean-Marie Michel Mokoko a regagné son domicile

Le général Jean-Marie Michel Mokoko a été entendu ce lundi 22 février au matin par le procureur de la République

Qui sont ces diables qui « de temps en temps, quand ils le veulent prennent la tête » à Sassou?

Qui sont ces diables qui « de temps en temps, quand ils le veulent prennent la tête » à Denis Sassou N’Guesso?

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils