Congo: fin d’année, les bonnes affaires des structures financières

Western-Union

Image d’illustration (archives) ©DR

L’apport de la diaspora en matière d’envoi d’argent vers le Congo bat les records de transferts en ces périodes de fêtes. Dire que chacun aimerait que les siens restés au pays ne manquent de rien en ces moments à l’évidence spéciaux.

Les statistiques ne sont peut-être pas disponibles dans l’immédiat, pourtant à la « foulemètre », le constat est sans appel. Les différentes agences de transfert d’argent sont chaque jour prises d’assaut quasiment pour des retraits de fonds en provenance de l’étranger.

En cette période où plus qu’à une autre, chaque immigré a comme le devoir moral d’aider les siens restés au pays, le vocable usuel tient au mot « code ».

Western-Union, Money Gram, Rya ou autres agences, chacun y va de sa préférence pour faire parvenir le précieux sésame qui, à des milliers de kilomètres, procure le sourire à des parents parfois dans le dénuement.

Le fameux code de transfert d’argent est reçu avec soulagement. Une bouffée d’oxygène, selon l’expression consacrée.

De 2007 à 2016, le Fonds International de Développement Agricole s’est penché sur l’évolution des transferts d’argent des expatriés vers leurs pays d’origine. Le rapport émanant de cette étude indique qu’en 2016, plus de 60 milliards de dollars ont ainsi transité vers le continent africain.

Les transferts de fonds des congolais de l’étranger sont conséquemment supérieurs à l’aide au développement, relèvent certains rapports des institutions financières comme la Banque mondiale.

Même si ces fonds ne sont toujours pas budgétisés, ils représentent tout de même une manne non négligeable notamment dans le soutien de l’économie informelle.

Pour,l’instant, les parents ayant reçu le code, se confortent du fait que pour eux, commence une bonne année.

Ceux qui ne l’on pas encore reçu, attendent l’oreille collée au téléphone, le précieux appel porteur d’espoir, le code.

Bertrand BOUKAKA

Les Échos du Congo-Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoMoneyGramtransfert d'argentWestern-Union

Related Articles

Football : Diables noirs risque gros

La Fédération congolaise de football vient de publier une note circulaire pour tirer au clair la situation dans laquelle Diables

Brazzaville : Un gendarme, surpris en état d’ivresse, appréhendé au marché Total!

Il y a des agents de la Force publique qui ternissent l’image de leurs corporations. C’est le cas d’un gendarme,

Congo-Brazzaville: quand un cimetière se transforme en lieu de commerce

Des produits alimentaires (mangues, avocats, safous, pains, boissons) en vente libre par des jeunes vendeurs ambulants dans un cimetière en

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils