Congo : Faute d’électricité, la Coupe du Monde n’est pas suivie par certains brazzavillois

Moussa Wague

(Photo by Dan Mullan/Getty Images)

Malgré les efforts fournis par le Congo pour augmenter la capacité de production d’énergie ces dernières années, l’accès demeure problématique. 

Pour preuve, les matches de la Coupe du Monde qui se jouent depuis le 14 juin en Russie, ne sont pas suivis par plusieurs habitants de Brazzaville, la capitale du Congo. Pour contourner la difficulté, les férus du ballon rond prennent place sur des bancs disposés comme dans une église, dans les ciné-foot, où ils paient quelques CFA.

Les ciné-foot sont alimentés par des groupes électrogènes. Et les fans de foot déboursent entre 100 et 200 FCFA, pour avoir accès.

Au quartier Inzouli, dans le septième arrondissement de Brazzaville par exemple, les habitants n’ont suivi aucun match chez eux depuis le coup d’envoi du mondial.

On rappelle que les coupures répétées et prolongées, les délestages, demeurent le lot quotidien des habitants de certains quartiers de la capitale congolaise, malgré le fait que la puissance installée de l’énergie est passée de 89 à plus de 600 mégawatts ces vingt dernières années sur l’ensemble du pays.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoCoupe du mondeFootball

Related Articles

CAN: le sélectionneur de la RDC n’a «aucune crainte» pour la petite finale

Le sélectionneur de la RD Congo Florent Ibenge a assuré vendredi n’avoir «aucune crainte» concernant d’éventuels incidents lors du match

VIDÉO – Mondial-U17: le fils de George Weah signe un triplé et envoie les USA en 1/4 de finale

Timothy Weah, fils de George Weah, a inscrit un triplé lors de la victoire 5-0 des Etats-Unis face au Paraguay,

Congo : Sassou Nguesso annonce l’élection présidentielle anticipée début 2016

Le chef de l’État congolais, Denis Sassou Nguesso, a annoncé ce matin lors d’un discours à la Nation, prononcé devant

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils