Congo : Exploitation illégale et scandaleuse de l’or à Kellé

Congo : Exploitation illégale et scandaleuse de l’or à Kellé

La population de Kellé accuse la compagnie chinoise Agil d’exploiter illégalement et de façon scandaleuse l’or dans plus de 32 sites dans le département de la Cuvette-ouest.

La population du district de Kellé accuse la compagnie chinoise Agil d’exploiter illégalement et de façon scandaleuse l’or dans pas moins de 32 sites dans le département de la Cuvette-ouest.

Un scandale minier éclate au Congo-Brazzaville. Il s’agit des infractions commises par la compagnie chinoise Agil. En effet, tout ce que l’on sait de cette société, c’est qu’elle est principalement détenue par des investisseurs basés en Chine.

L’on soupçonne d’ailleurs Agil d’avoir obtenu de manière tout aussi douteuse, ses permis d’exploitation semi-industrielle de l’or à Kellé.

Une affaire de corruption dans laquelle auraient trempé certaines autorités locales et des responsables du ministère des Mines , et bien d’autres nervis des salons feutrés habitués de ce genre de scandales.

Depuis l’implantation d’Agil dans la localité de Kellé, cet opérateur économique s’est rendu coupable de plusieurs violations des lois congolaises. Notamment, le Code minier (la destruction des écosystèmes, l’absence d’études d’impacts environnementales et sociales obligatoires à la mise en œuvre de tout projet minier, la pollution des rivières constatée par les habitants de la zone, l’exploitation clandestine du bois parallèlement aux activités aurifères en violation des dispositions du Code forestier, l’absence de réalisations des projets sociaux visant l’amélioration des conditions de vie des populations locales : construction d’écoles, de structures sanitaires, éclairage public de la zone d’intervention du projet, réhabilitation du réseau routier local…).

L’alerte a été donnée par la population de Kellé au ministre du Tourisme et de l’Environnement Arlette Soudan Nonault en visite de travail dans le département sans oublier certains auxiliaires de commandement des villages Lebayi, Logouama, Odoumbi et Odzouadzokou, qui expriment clairement leur indignation face à cette situation et demandent la cessation immédiate des activités d’Agil tant elles ne profitent aucunement ni à la localité, ni à l’assiette fiscale de l’Etat.

En effet, les ressources minières et forestières de Kellé sont ainsi exploitées, sans aucune retombée pour le district et sa population.

C’est justement pour avoir osé dénoncer cette mafia aurifère et financière, que certains orpailleurs artisanaux sont désormais menacés des pires représailles de la part des autorités politico-administratives et judiciaires locales qui sont de connivence avec Agil.

Aussi, la population de Kellé interpelle le ministre des Mines sur sa responsabilité politique et administrative, face aux activités illégales d’Agil.

La population ira jusqu’au bout dans cette affaire. Pour que toute la lumière soit faite et qu’Agil et ses complices répondent de leurs actes surtout à un moment où se mène la lutte contre les antivaleurs.

Dans son message sur l’état de la Nation du 29 décembre dernier, le président congolais, Denis Sassou Nguesso a déclaré que « Face aux antivaleurs, il n’y aura ni bouclier de protection pour les uns, ni rampe de sanctions pour les autres. Il n’y aura ni menus fretins, ni gros poissons, tout passera dans la nasse de la justice ».

La population de Kellé est pour le moment dans l’expectative.

Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoCuvette-ouestExploitationKelléor

Related Articles

CAN-2015 Congo-RDC : Jean-François Ndenguet met les fauteurs de trouble en garde

Dans une communication faite le 30 janvier à Brazzaville, le directeur général de la police, le général Jean-François Ndenguet, a

Jeux de la Francophonie 2017 – Football: Le Congo atomise le Niger (4-1) dans la poule B

Le Congo a atomisé vendredi, son homologue du Niger sur le score de (4-1) au stade Robert Champroux de Marcory,

La découverte de pétrole onshore au Congo change la donne de son scénario énergétique, selon la Chambre africaine de l’énergie

La Chambre africaine de l’énergie (CAE) a estimé jeudi dans un communiqué, que la découverte onshore annoncée le 10 août,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils