Congo – Education : Des enseignants payés par les parents d’élèves

 

Les élèves du Cm1 de l’école fleuve Congo.

©DR

Contribution hors pair pour les parents d’élèves. Le nombre réduit des enseignants dans les établissements publics au Congo-Brazzaville est tel que les parents d’élèves doivent débloquer désormais une somme de 3500 FCFA par élèves et 1500 FCFA par trimestre pour le traitement des vacataires, selon la note ministérielle sur le financement des établissements publics.

L’insuffisance des enseignants fonctionnaires au Congo-Brazzaville est manifeste dans les écoles primaires, collèges et lycées.

Le déficit en enseignants dans le système éducatif est estimé à près de 19.000 pour l’année scolaire 2017-2018 contre 14.000 lors de la rentrée 2016-2017, selon le Ministre congolais de l’enseignement primaire et secondaire, chargé de l’alphabétisation.

Ce déficit est accentué par les départs à la retraite du personnel enseignant et par le gel des recrutements par l’Etat suite à la crise économique des agents de l’Etat depuis bientôt trois ans.

«Chaque année 5 à 6 mille enseignants vont à la retraite et si rien n’est fait pour le renouvellement de ce personnel ce déficit va atteindre le pic de 36 mille à l’horizon 2019 », a averti en octobre dernier, sur la radio nationale, le ministre Anatole Collinet Makosso, notant au passage « le non recrutement de près de 11 mille enseignants sortis des écoles professionnelles.»

Germaine Mapanga 

Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

Congo: Paul Marie Mpouélé lance le Parti des républicains

Leader du mouvement «Sauvons le Congo» et coordonnateur du Front républicain pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique

Congo : Une Commission dénonce la mauvaise gestion des fonds publics destinés au paiement des bourses des étudiants

La Commission nationale de lutte contre la corruption, la fraude et la concussion a dénoncé, dans un rapport d’enquête rendu

Congo : Un buffle blessé agresse sauvagement un homme à Madouma

  Né en 1962 et cultivateur de profession, père de 9 enfants et marié à 2 femmes, Joseph Boussiengué a

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils