Congo : Ecair, ces charges salariales trop élevées qui ont précipité sa faillite

Congo : Ecair, ces charges salariales trop élevées qui ont précipité sa faillite

401. 618. 028 (quatre cent et un millions six cent dix huit mille vingt huit) Francs CFA, c’est le montant net des gros salaires que Ecair a payés à ses cadres au cours de l’année 2013. D’énormes charges salariales que ne pouvait supporter une si jeune compagnie.

Ecair prétendue compagnie nationale congolaise est aujourd’hui clouée sur le tarmac de Maya-Maya pour des raisons financières. Dessertes locales et internationales suspendues jusqu’à nouvel ordre, la compagnie broie du noir. Principale raison, la gestion hasardeuse de la compagnie pourtant renflouée à coups de milliards par le Trésor public congolais (35 milliards en 2011; 300 milliards en 2013).

Dès sa création Ecair a payé grassement ses cadres. Pour l’exercice 2013, la compagnie a versé précisément 401.618.028 Millions FCFA aux 10 personnes les mieux rémunérées, selon une note de certification de l’exercice 2013 que Ziana TV a pu consulter. Les éléments s’accumulent pour pointer la gestion chaotique de Mme Fatima Beyina-Moussa la directrice.

Avec Ziana Tv


Tags assigned to this article:
CongoECair

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils