Congo – Dolisie : La maison d’un député attaquée et saccagée par des gendarmes en colère

Dolisie : La maison d’un député attaquée et saccagée par des gendarmes en colère

Dolisie : La maison d’un député attaquée et saccagée par des gendarmes en colère

Vive tension depuis hier dans la capitale départementale du Niari (sud). Plusieurs jeunes gendarmes, en colère, ont attaqué et saccagé, sans pitié et remords, le domicile du député de Kimongo, Jean Jacques Mouanda, situé sur l’avenue Félix Eboué au quartier Gaïa à Dolisie.

Cet incident fait suite au décès de leur frère d’arme, Osée Mouanda, fils du député de Kimongo.

Selon une source policière, les gendarmes en furie soupçonnent le député Jean Jacques Mouanda d’avoir sacrifié leur collègue pour des pratiques magico-fétichistes au profit de sa secte.

Germaine Mapanga 

Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Congodéputé attaquéeDolisiegendarmessaccagée

Related Articles

L’Afrique attend la décision que devra prendre la CPI sur une éventuelle libération de Laurent Gbagbo

La Cour pénale internationale (CPI) doit rendre mercredi sa décision sur la demande de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo d’être

Référendum au Congo : « Peuple congolais, n’acceptons pas ce retour en arrière» selon l’opposition

Après l’annonce de la convocation du référendum sur le projet de la nouvelle Constitution, les partis et associations rassemblés au

Sassou N’Guesso: « Vous les rayer de la liste, il y ‘en a d’autres qui attendent… »

L’opposition ne récoltera pas seule les fruits médiatiques de la journée du 29 mars. Le président Denis Sassou N’Guesso avait aussi

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils