home Pointe Noire Congo : Dolisie connectée à la fibre optique, les populations s’en réjouissent !

Congo : Dolisie connectée à la fibre optique, les populations s’en réjouissent !

fibre optique
Image d’archive|© DR

Dolisie, le chef-lieu du département du Niari, est désormais connectée à la fibre optique. La mise en fonction de ce «jeune tissu industriel » a eu lieu le 7 mai 2015, sous la supervision de l’Administrateur Général de Congo-Télécom, Monsieur Akouala. Les populations utilisatrices de l’Internet et des services connexes sont dans l’allégresse totale.

Après Pointe-Noire, Brazzaville et Oyo, c’est la ville de Dolisie qui jouit déjà des merveilles de la fibre optique. Les techniciens de la société Congo-Télécom sont à pied d’œuvre. Les premiers câbles ont été installés à la mairie centrale de Dolisie, au Grand Hôtel et à la direction départementale des douanes et de domaine. Le point de départ de ces câbles est la centrale placée dans la cours du Centre multimédias.

La fibre optique va permettre aux usagers de disposer d’une connexion Internet de bonne qualité et de tirer profit des services connexes. «Hier c’était encore un rêve. Aujourd’hui c’est maintenant la réalité. La fibre optique est déjà ici, à Dolisie. Nous avions beaucoup de difficultés pour télécharger des fichiers à cause de la lenteur de la connexion. Avec l’arrivée de la fibre optique, nous allons bien travailler. Nous allons désormais télécharger nos cours et réaliser d’autres travaux sur Internet avec beaucoup de facilité», a affirmé Ngoma Yolserve, élève de Première D, au lycée de Dolisie.

Son collègue Nzoussi Boungou-Chamakh, a ajouté : «Nous avions commencé à nous sentir à l’aise lors de l’essai de cette connexion. Comme l’a su dire mon collègue, nous éprouvions d’énormes difficultés pour télécharger nos documents. Actuellement, les enseignants envoient très souvent leurs élèves vers les cybercafés ou d’autres maisons d’Internet pour compléter les cours. Ce qui était difficile pour nous, à cause de la lenteur de la connexion. L’arrivée de la fibre optique est donc une bonne chose pour nous».

Les agents de la mairie de Dolisie, qui assistaient avec joie à l’installation du câble dans leur structure, ont aussi dit leur joie. «Nous nous réjouissons parce que nous allons désormais avoir une connexion Internet de bonne qualité. Cela nous permettra de développer notre communication interne, ainsi que d’autres services. L’importance de l’Internet est connue de tous. Il est désormais inconcevable qu’une administration comme une mairie centrale soit encore déconnectée ou dispose d’une connexion de mauvaise qualité. En tout cas, nous sommes très contents », s’est exprimée Mme Koumba.

La connexion dans les autres administrations et les ménages se ferra au fur et à mesure, à la demande des usagers, a indiqué Henri Mavoungou, un technicien de Congo-Télécom. La République du Congo, faut-il le rappeler, fait partie des pays dont la station terminale a été fonctionnelle dans le premier périmètre. Ce, dans le cadre du projet de câble sous-marin à fibre optique de la côte-ouest de l’Afrique, dénommé en anglais ’’West Africa cable system’’ (WACS).

Monsieur Akouala a expliqué le programme de la couverture nationale en fibre optique en ces termes : «La fibre optique est partie de Pointe-Noire jusque dans la partie septentrionale de notre pays. Mais, les populations ne jouissent pas encore des effets de cette fibre optique. C’est ainsi qu’avec la direction des zones atlantiques de Congo-Télécom, nous avons pensé qu’étant donné que tout le monde n’a pas les moyens de prendre une connexion directe, il était question de construire des centres multimédias dans toutes les localités où est déjà passé la fibre optique. Nous tenons à préciser que la cérémonie d’aujourd’hui ne marque pas le lancement officiel de la fibre optique. Notre souci était de faire comprendre aux populations que la fibre optique est bel et bien passée par Dolisie et de faire qu’elles puissent en jouir déjà. Le lancement officiel sera patronné par le ministre des postes et télécommunications. Vous avez constaté que pour la cérémonie d’aujourd’hui n’a connu la présence d’aucune autorité politique ou administrative. Il n’y a que la population qui est venue participer à l’événement».

© Congo – site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils