Congo – Disparitions et assassinats d’enfants: un réseau de criminels démantelé à Pointe-Noire

Congo – Disparitions et assassinats d’enfants: un réseau de criminels démantelé à Pointe-Noire

Pointe-Noire, la capitale économique, a enregistré, ces derniers mois, une vague de disparitions suivies d’assassinats: sept, au total. Le phénomène a suscité beaucoup de commentaires dans les rues de la capitale économique et sur les réseaux sociaux. Eh bien, le réseau des auteurs de ces crimes est en train d’être démantelé! En effet, la semaine dernière, la gendarmerie a mis la main sur une bande de criminels, auteurs, le 5 juillet 2016, de l’assassinat crapuleux d’une fille de 12 ans, la nommée Pauline Mouandzabélé, violée, avant d’être tuée. Cette bande écume l’arrondissement 5 Mongo-Poukou. Son chef de file est Bruno Romuald O., un ancien international congolais de football, sociétaire de Télésport et d’Etoile du Congo, dans les années 80, et directeur départemental de la S.n.d.e (Société nationale de distribution d’eau). Il a été trahi par un de ses hommes de main, un certain Arnaud, qu’une voisine du quartier avait aperçu en compagnie de la victime, avant sa disparition. L’auteur du crime et B.R.O. ont avoué les faits, affirmant, par ailleurs, qu’après leurs forfaits, ils recueillaient le sang de leurs victimes dans des bouteilles. Il pourrait s’agir de crimes motivés par des pratiques mystiques.


Tags assigned to this article:
CongoPointe Noireréseau de criminels

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils