Congo : d’importants dégâts matériels dans l’incendie d’un lycée de Brazzaville

Congo : d’importants dégâts matériels dans l’incendie d’un lycée de Brazzaville

Les pompiers à pied d’œuvre pour éteindre le feu, Crédit Photos Adiac

Les pompiers à pied d’œuvre pour éteindre le feu, Crédit Photos Adiac

Un énorme incendie s’est déclaré très tôt le 29 juin, dans le bâtiment de l’Unité de Coordination des projets, situé dans l’enceinte du lycée technique 1er mai de Brazzaville.

 Arrivés sur les lieux quelques minutes après le début de l’incendie, les sapeurs-pompiers ont réussi à maîtriser le feu, qui a causé des dégâts matériels très importants. Plusieurs ordinateurs ont été brulés dans les bureaux du secrétariat, de la comptabilité et dans celui des chargés d’étude, sans oublier d’autres documents importants.

Alertés très tôt, le directeur du cabinet du ministre de l’Enseignement technique et professionnelle, le directeur départemental, l’inspecteur général, les différentes directions centrales, générales, ainsi que les proviseurs des lycées tecniques industriel et commercial sont venus vite constater les dégâts. A l’heure du service, tout le personnel évoluant dans cette Unité venait, stupéfait constater tour à tour les dégâts causés par l’incendie. Pour le moment, l’origine du feu reste inconnu.

Selon le superviseur du centre, Félicien Ndzanga, l’incendie aurait débuté vers 6h00 du matin, avec un imposant panache de fumée qui se dégageait du brasier. Visiblement touché, Il a exprimé son chagrin en rappelant le rôle que joue cette unité de coordination des projets placée sous la tutelle du ministère de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi.

Cette Unité, a-t-il dit, est chargée de mettre en exergue tous les projets dudit ministère, en collaboration avec les bailleurs de fonds, notamment, l’AFD, la BAD etc.

« Avec nos différents bailleurs de fonds, notamment l’Agence Française de Développement, nous avons beaucoup de projets en cours. Ce sont tous les projets concernant la refondation du système éducatif. Parmi ces projets, nous avons, à ce jour, le projet d’appui à la refondation du système de l’éducation de la formation. Le deuxième projet concerne l’action au développement des ressources humaines de la santé. Nous gérons ce projet ici, toujours avec le financement de l’Agence Française de Développement », a expliqué Félicien NDzanga.

Rappelons que le gouvernement de la République du Congo avait obtenu des fonds de l’Agence Française de Développement (AFD), afin de financer le Projet d’appui au développement des ressources humaines de la santé (PADRHS), Composante deux (2) du ministère de l’Enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi.

 Yvette Reine Nzaba


Tags assigned to this article:
BrazzavilleCongoincendielycée

1 comment

Write a comment
  1. bardole kilébé
    bardole kilébé 30 juin, 2016, 16:42

    aah

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils