Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo – Diables rouges : Valdo, nouveau sélectionneur des juniors et Cadets

Candido Filho (Valdo) a paraphé le 28 février à Brazzaville,  son contrat de trois ans avec le ministère des Sports et de l’éducation physique lequel,  lui confie désormais les clés de l’encadrement technique du Centre national de formation de football (CNFF)

L’ancien joueur de Paris Saint-Germain et international brésilien succède ainsi à l’Italien Paolo Berrettini dont le contrat a expiré en décembre, avec des objectifs bien précis : à côté du volet lié à la détection et la  formation, il est également sélectionneur des Diables rouges  des moins de 17 et 20 ans.  

 « Le  Centre national de formation de football est règlementé par le décret 2005-652 du 9 décembre 2005 signé par le président de la République. Nous avons, en effet, pris des textes d’application qui, aujourd’hui donnent un contenu. La première vocation du centre, c’est la formation. Il faut donc former. Bien sûr qu’il y a une autre mission  qui est celle de sélectionner les jeunes congolais des catégories U-17 et U-20, jouant dans le cadre des Diables rouges. C’est une mission que j’allais dire conjoncturelle. Nous voulons par là, palier à une insuffisance qui est née du fait que pour le moment nous n’avons pas le championnat des jeunes. Voilà pourquoi le centre est la base du recrutement des différentes sélections de ces deux catégories », a précisé  Léon Alfred Opimbat.

 Valdo est donc le troisième entraîneur après le Français Eddie Hudanski  et l’Italien Paolo Berrettini qui a dirigé le CNFF depuis sa création en 2005.  En douze ans d’existance, le CNFF, a reconnu Léon Alfred Opimbat, a connu des hauts et des bas.  Le titre de champion d’Afrique juniors en 2007, double fois médaillés d’or aux Jeux de la Francophonie(2009 et 2013), la médaille de bronze gagnée à la CAN U-17 au Rwanda (2011) puis deux participations aux mondiaux juniors en 2007 et cadets en 2011, sont à inscrire comme meilleurs résultats.  La récente disqualification des cadets à la CAN 2017 au Gabon  pour le problème d’âge a  enfoncé le CNFF.

Selon le ministre des Sports et de l’éducation physique, la signature de Valdo à la tête de l’encadrement technique est le début d’un processus visant à dynamiser le CNFF.  « Valdo avec qui, nous avons signé aujourd’hui, va s’engager dans cette mission importante, consistant d’abord à former. Il va falloir dynamiser les deux catégories. Etre rigoureux sur les questions de recrutement notamment les âges… Des directives précises ont été données tant au niveau du staff administratif que technique pour  que cette question de catégorisation puisse être respectée. N’entreront au Centre que les jeunes gens ayant un âge réel. Nous allons prendre toutes les dispositions pour faire passer les IRM pour que nous soyons sûrs qu’il s’agit bien des juniors ou des cadets », a souligné le ministre.

Ravi de travailler pour le Congo ,  Candido Filho Valdo  a  révélé les points sur lesquels il entend s’appuyer pour relever le défi. « Je connais mes responsabilités par rapport à ce centre de formation et aussi  celles en étant le sélectionneur des équipes des jeunes. Il y a beaucoup de boulot. Je suis un passionné de football. Je suis Brésilien et je crois toujours. Il y a des choses qu’il faut associer pour réussir dans mon métier : c’est le talent, le respect et l’ amour pour le ballon. Bien sûr en respectant ces principes, nous pouvons aller loin », tels sont les premiers mots de Valdo.  Le successeur de Paolo Berretini entend poser les bases pour que le Congo participe à la Coupe du monde d’ici à 2022.

« Je promets beaucoup de travail avec les jeunes. Je suis capable d’amener les jeunes congolais très loin. Si on travaille sérieusement avec beaucoup d’amour, beaucoup de volonté, c’est sûr et certain  qu’on peut rêver grand. Je vais donner le maximum pour vraiment former les jeunes joueurs pour que dans les années 2022 le Congo participe à la coupe du monde », a-t-il ajouté. 

 Qui est Valdo ?

Né le 12 janvier 1964 au Brésil, Valdo compte plus de 60 sélections avec le Brésil. En tant que joueur professionnel, il  a participé à la Coupe du monde de 1986 au Mexique puis à la Coupe du monde de  1990 en Italie. Dans les années 1991-1995, il a porté  le maillot de Paris Saint Germain. Comme entraîneur, Valdo a dirigé le Mouloudia d’Alger de 2014-2015 puis il a été directeur sportif de Lusitanos de saint Maur à Paris en France en 2013. De 2011 à 2012, il a entraîné Serra Macaense futebol clube de Rio de Janeiro au Brésil. En 2009, il a été à la tête de Uniao de Rondonopolis  de Mato Grosso au  Brésil puis en 2008, entraîneur de Camboriuense Futebol clube de Balneario Camboriu au Brésil.

James Golden Eloué
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils