home Brazzaville, Congo Congo : Deux militaires tués au grand quartier général des FAC, après une dispute banale

Congo : Deux militaires tués au grand quartier général des FAC, après une dispute banale

Jeudi 6 juillet dernier, vers 8h, des coups de feu ont retenti au Grand quartier général des F.a.c (Forces armées congolaises), provoquant une vive inquiétude au centre-ville de Brazzaville. Et pour cause : un caporal-chef, nommé Obami, renvoyé d’un stage pour indiscipline, est revenu à la caserne. Pendant que ses collègues étaient en plein rassemblement. Ce dernier est entré en contradiction avec un élève sergent, en stage au B.s.s.q.g (Bataillon de sécurité et des services du Grand quartier général), le caporal-chef Owassi. Eclate une dispute idiote, comme les jeunes en ont la culture. «Si tu blagues avec moi, je te tue», aurait lancé le caporal-chef Obami au caporal-chef Owassi.  La réplique de ce dernier a fait monter le ton et en quelques fractions de secondes, des coups de feu d’armes Kalachnikov ont retenti: le caporal-chef Owassi s’est écroulé. Il venait d’être atteint, presqu’à bout portant: mort sur place. Il y aurait eu aussi un  blessé. Un officier a fait parler la discipline implacable de l’armée en pareilles circonstances: l’auteur du meurtre a voulu s’échapper, il a été abattu. Conséquence: deux morts, pour rien! Au dernière nouvelle, une enquête a été ouverte, pour déterminer les vraies causes de ces tueries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils