Congo: des ONG demandent la libération d’un journaliste

Congo: des ONG demandent la libération d’un journaliste

Deux organisations de défense et de protection des journalistes ont adressé une lettre ouverte au chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso lui demandant la libération d’un journaliste indépendant emprisonné sans jugement depuis plus de huit mois, selon un communiqué conjoint parvenu mardi à l’AFP.

Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) ont écrit au dirigeant congolais pour « demander la libération immédiate du journaliste et éditeur du journal Talassa, Ghys Fortuné Bemba », selon le communiqué.

« La détention de M. Bemba, qui dure depuis plus de huit mois, sans procès, est inhumaine et résonne comme une intimidation pour tous les médias du Congo », dénoncent les deux ONG.

« Nous vous demandons instamment d’user de votre entregent pour assurer que M. Ghys Fortuné Bemba soit immédiatement libéré et que toutes les enquêtes contre lui soient abandonnées », insistent-elles.

M. Bemba est aux arrêts depuis le 11 janvier. Il est accusé par le procureur de la République « de complicité d’atteinte à la sécurité de l’Etat », en lien avec la publication d’une déclaration de l’ancien chef rebelle, Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi.

Depuis avril 2016, M. Ntumi et ses ex-combattants ninjas sont accusés par le gouvernement de perpétrer des exactions sur les populations du Pool (sud) où au moins 138.000 personnes sont en détresse, selon l’ONU. M. Ntumi et trois de ses lieutenants sont sous le coup d’un mandat d’arrêt émis par la justice congolaise.

« Selon une personne proche du dossier du journaliste, la demande de liberté conditionnelle en attendant le procès a été refusée et aucune date d’audience n’a été fixée », déplorent encore RSF et CJP.

Le porte-parole du gouvernement congolais Thierry Moungalla n’était pas joignable mardi pour réagir aux déclarations des deux ONG.


Tags assigned to this article:
Congopresse

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils