Congo – Des observateurs électoraux africains coincés à Brazzaville depuis 2014

Congo – Des observateurs électoraux africains coincés à Brazzaville depuis 2014

vote de Brazzaville

Dans un bureau de vote de Brazzaville, le 15 juillet 2012|AFP

Incroyable, mais vrai! C’est le moins qu’on puisse dire de la révélation faite par le directeur de cabinet du ministre de l’intérieur et de la décentralisation, à l’occasion de la session de formation des observateurs électoraux de la C.E.E.A.C (Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale), le 27 avril dernier, à l’hôtel Résidence Marina, à Brazzaville.

En effet, dans son discours, il a dit: «Aujourd’hui, le cabinet dont j’ai la charge est l’objet de requêtes infinies de pseudos observateurs venus de l’Afrique de l’Ouest, observer l’élection locale de septembre 2014 et qui sont encore ici, à Brazzaville, à crier sur tous les toits, à revendiquer je ne sais quoi.

Le Congo ne leur doit rien du tout». Il s’agirait, d’après nos investigations, de personnes ayant accumulé des dettes (on parle de 400 millions de francs Cfa) dans des hôtels et dont les passeports ont été confisqués. Comme quoi, avec la démocratie, il faut s’attendre à tout.

LASEMAINEAFRICAINE


Tags assigned to this article:
Brazzaville

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils