home Congo, Économie Congo : des licenciements en masse dans les sociétés pétrolières

Congo : des licenciements en masse dans les sociétés pétrolières

La crise du secteur pétrolier du Congo pousse plusieurs sociétés de la filière à réduire leur charge par des licenciements, a indiqué le ministre congolais de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement congolais, Thierry Lézin Moungalla.

« Ce qui se passe aujourd’hui par rapport au secteur pétrolier et parapétrolier, tant en amont qu’en aval c’est que le secteur pétrolier connait une crise, ce qui fait que les sociétés pétrolières procèdent à des anticipations capitalistiques qui consistent à se prévenir en réduisant substantiellement leur charge », a-t-il précisé jeudi au cours d’une conférence de presse. Dans ce contexte, a-t-il ajouté, le gouvernement s’implique afin que tous les mécanismes de contraction, de licenciement et de chômage technique ou de cessation d’activités soient conformes au droit congolais du travail.

Le Premier ministre congolais Clément Mouamba, préoccupé par la situation, a récemment rencontré les sociétés concernées à Pointe-Noire pour rappeler aux entreprises de ce secteur leur responsabilité vis-à-vis de l’Etat sur le plan juridique et sociale pour ses contractions sociales.

M. Moungalla a fais savoir que la crise pétrolière a conduit le groupe Total E&P à se retirer des gisements Off-Shore de Tchibouela, Tchibela-Litanzi et de Tchendo.

« Il y a un problème dans la filière pétrole pour la simple raison que le prix du baril est aujourd’hui à 50 dollars voir un peu moins. Il est clair que le climat ne peut pas être le même dans ses entreprises pétrolières qu’il y a deux ans », a déclaré M. Moungalla.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils