home Brazzaville, Congo Congo: des Italiens à la recherche d’opportunités d’affaires

Congo: des Italiens à la recherche d’opportunités d’affaires

Congo: des Italiens à la recherche d’opportunités d’affaires
Congo: des Italiens à la recherche d’opportunités d’affaires

Une délégation d’hommes d’affaires italiens conduite par Carlo Calenda, le vice-ministre chargé du développement économique est arrivée le week-end à Brazzaville pour s’informer des opportunités d’affaires qu’offre la République du Congo. Le but à terme est d’investir dans les secteurs porteurs de croissance.

Lors d’une réunion lundi entre le ministre congolais de l’Aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, Jean-Jacques Bouya, des opérateurs économiques italiens ont été imprégnés des projets de modernisation des infrastructures exécutés et ceux en cours de réalisation dans le pays.

Selon l’Agence Adia-Congo, le ministre a évoqué notamment l’unification du territoire via un dense réseau multimodal de communication, le désenclavement des zones de production des potentialités (mines, pâturages pour l’élevage des bovins et de petits ruminants, les carrières pour l’extraction des matières premières) pouvant intéresser les investisseurs.

Il a également évoqué les aménagements au Port autonome de Pointe-Noire dont le tirant d’eau de 16 mètres répondra de même aux besoins de l’industrie minière et de stockage de divers biens. Il a souligné les zones économiques spéciales de Brazzaville, Pointe-Noire, Oyo, Ollombo et Ouesso, destinées à concentrer les activités économiques à caractère industriel.

Avec un cadre macroéconomique dont le taux de croissance est d’environ 5%, le Congo présente de bonnes perspectives avec une nouvelle ville en construction (6000 logements modernes et supermarchés) à Kintélé par le Groupe italien Trevi.

Les ministres des Transports, des Télécommunications, du Commerce, de l’Energie et l’hydraulique,  de la Santé ainsi que son collègue des Zones économiques spéciales, ont chacun présenté un exposé relatif à leur domaine. Des hommes d’affaires congolais ont aussi échangé avec leurs homologues italiens.

La délégation italienne se rendra dans les Zones économiques spéciales d’Ollombo-Oyo puis celle de Pointe-Noire et au Port autonome.

En 2014 et suite à la visite du ministre italien au Congo, deux protocoles d’accords avaient été signés. Le premier concernait le domaine pétrolier et le second, la construction d’une nouvelle ville à Kintélé.

Le Congo et l’Italie entretiennent des relations depuis 1968 qui ont été ratifiées en 1970. D’autres accords de coopération ont été signés en 2012 et concerne les infrastructures.

© OEIL D’AFRIQUE

 

Photo du profil de Oeil D'Afrique

Oeil D'Afrique

Site panafrician. Journal en ligne avec des correspondants dans les grandes villes africaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils