Congo : Des Bébés-noirs continuent de semer la terreur à Brazzaville

Congo : Des Bébés-noirs continuent de semer la terreur à Brazzaville

Malgré la décision annoncée par le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Brazzaville, de mener «une guerre», pour les mettre hors d’état de nuire, en instaurant des patrouilles judiciaires dans les quartiers de Brazzaville, les «Bébés-noirs» sont revenus cette semaine au-devant de l’actualité, se faisant encore parler d’eux.

Mardi 11 avril 2017, vers 20h, un groupe de ces jeunes gens munis d’armes blanches a agressé des paisibles citoyens et causé des dégâts à Moukoundzi-Ngouaka, vers le marché de ce quartier de Makélékélé, le premier arrondissement de la capitale.

Des blessés, des chaises et des bouteilles cassées, un écran de télévision emporté, voilà le tableau de leur expédition dans un débit de boisson où une partie de l’assistance regardait un match de football européen. Une femme a été aussi agressée. Les gens couraient dans tous les sens.

Et du sang a coulé. Cet incident témoigne à quel point les groupes de bandits «Bébés noirs» sont encore très actifs. Autant dire que s’il veut gagner la guerre qu’il leur a déclarée, le procureur André Gakala-Oko doit aller vite, autrement ces adolescents et ces jeunes risquent de faire encore beaucoup de victimes innocentes dans les quartiers.


Tags assigned to this article:
bébés noirsBrazzavilleCongo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils