Congo : Denis Sassou N’Guesso reçoit le président libérien, George Weah

George Weah, le président du Liberia

George Weah, le président du Liberia

Le président du Liberia, Georges Opong Weah est à partir de jeudi, l’hôte du président congolais, Denis Sassou N’Guesso.  »Mister George » prend part au sommet des Chefs d’État de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo qui se tient du 27 au 29 avril 2018 à Brazzaville en République du Congo.

Entre échange de bon procédés et raffermissement des liens d’amitié entre le Congo et le Liberia ou encore la responsabilité d’œuvrer pour le climat, le président du Liberia, arrive dans la capitale congolaise ce jeudi, à l’invitation de son homologue et frère, Denis Sassou N’Guesso.

Cette visite en terre congolaise tisse davantage les liens entre le Congo et le Liberia, quand on sait que le président Denis Sassou N’Guesso avait pris part à la cérémonie d’investiture du président Weah.

Le Sommet de Brazzaville, auquel prend part le président Weah, vise à s’approprier la Commission Climat du Bassin du Congo et le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo pour une croissance inclusive en Afrique Centrale et de l’Est; à susciter un ensemble d’engagements pour mobiliser les ressources nécessaires au financement de l’Unité de démarrage du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo; et à adopter la Déclaration des Chefs d’État sur  »l’opérationnalisation » de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo.

Le Bassin du Congo constitue la deuxième réserve de forêts denses et humides au monde. Il abrite notamment des tourbières, réserves naturelles contenant des quantités très importantes de carbone. D’où l’intérêt pour la Communauté internationale d’investir massivement dans la protection et la gestion durable de ces tourbières conformément aux dispositions de l’Accord de Paris. Celles-ci exigent que tout soit fait pour que la température de la planète ne dépasse pas 2°C.

Ces tourbières tropicales, les plus importantes au monde, d’une superficie de 145 500 km2 avec 30 milliards de tonnes de carbone contenu dans son sous-sol, font que le Bassin du Congo, deuxième massif forestier tropical au monde et abritant le premier réseau hydrographique en Afrique, se présente plus que jamais comme une solution incontournable à la lutte contre les changements climatiques. 

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoDenis Sassou N’GuessoGeorge Weah

Related Articles

Congo : Les avocats en grève pour protester contre l’arrestation de leur collègue Steve Bagne

Les avocats du Barreau de Brazzaville ont décidé, au cours d’une assemblée générale, de suspendre depuis ce lundi 1er décembre

Procès dit des « Kata-Kata » : 30 ans de travaux forcés prononcés contre Siméon Mobondé

Le verdict du procès des présumés auteurs des crimes crapuleux commis entre 2012 et 2013 dans les forêts périphériques de

Carel Mottom Mamoni, ministre congolais de la Culture: « Le secteur culturel est un vecteur de créations d’emplois »

Porté à la tête du ministère congolais de la Culture depuis environ 3 mois, le ministre  Carel Mottom Mamoni a

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils