Congo – Denis Sassou Nguesso : Les réseaux sociaux constituent un lieu de refuge du mensonge

réseaux sociaux

©DR

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso a déploré ce samedi, à Brazzaville, la mauvaise utilisation des réseaux sociaux par les congolais.

«Les réseaux sociaux constituent actuellement un lieu de refuge du mensonge, devenant ainsi un réel danger en matière de communication », a déclaré le président de la République dans son discours tenant lieu de réponse au message des forces vives de la nation, à l’occasion de l’échange de vœux de Nouvel An.

On rappelle qu’en février 2017, le ministre congolais des Postes et Télécommunications, Léon Juste Ibombo avait menacé, sur la télévision nationale, de filtrer ou de couper totalement les réseaux sociaux au Congo-Brazzaville parmi lesquels les plus célèbres : Facebook, Whatsapp, Twitter, Skype, Google+…

«Les réseaux sociaux représentent un risque de propagation de fausses informations, d’incitation à la haine et à la violence. Ils vont même jusqu’à menacer la paix et la sécurité nationale. Dans notre pays, la diffusion de fausses informations dans les réseaux sociaux, risque de nous obliger à prendre des mesures pour restreindre leurs usages.

Autant les réseaux sociaux permettent le développement économique, culturel, social, autant ils peuvent devenir un instrument de destruction. Donc ne soyons pas complice des actes de déstabilisation de notre pays », avait déclaré, d’un ton grave, le ministre Léon Juste Ibombo sur Télé Congo.

Depuis ces derniers temps, une vaste campagne de diffamation orchestrée par des congolais, hostiles au pouvoir de Brazzaville et friands du « buzz », inonde les réseaux sociaux.

Certaines informations sont parfois sans fondement réel.

Des informations qui ont juste une très bonne place dans la corbeille des ragots. La rumeur tout simplement.

Germaine Mapanga

Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Congoréseaux sociauxSassou N'guesso

Related Articles

Congo – Santé : Suspension de la Directrice générale du CHU de Brazzaville

La ministre de la Santé et de la population a suspendu la Directrice générale, Gisèle Marie-Gabrielle Ambiero du CHU de

Congo – Brazzaville : vers la création d’un centre unique de délivrance de passeports

Dans le cadre de l’amélioration de ses méthodes de travail et de l’application de l’arrêté du 15 avril 2015, fixant

Brazzaville : Un agent de la Force publique à la gâchette facile!

L’histoire qui s’est passée dans la rue du marché, à Talangaï, le sixième arrondissement de Brazzaville, témoigne de la violence

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils