Congo : décès d’André Obami Itou, ancien président du Sénat

André Obami Itou, ancien président du Sénat

Dans un communiqué publié lundi 23 avril, le Parti Congolais du Travail annonce le décès de André Obami Itou, membre du bureau politique dudit parti, ancien président du Sénat.

Le monde politique congolais est en deuil. Un de ses vieux routiers, André Obami Itou est décédé à l’hôpital Central des Armées, Pierre Mobengo de Brazzaville, lundi. L’homme y avait été admis dimanche, suite à un malaise cardiaque.

Selon certaines indiscrétions dans le milieu médical, André Obami Itou est décédé d’un accident vasculaire cérébral, AVC.

André Obami Itou a occupé de nombreuses responsabilités politiques et administratives au Congo. Premier conseiller à l’ambassade du Congo en Algérie de 1969 à 1971; Directeur général de l’usine textile de Kinsoundi de 1973 à 1974; ambassadeur itinérant de 1975 à 1976; directeur général de la raffinerie nationale de 1976 à 1978; commissaire politique (préfet ) de la Bouenza en 1979; puis du Pool de 1980 à 1984. Il a été aussi Administrateur-Délégué de l’ex-société Hydro-Congo, poste qu’il a occupé jusqu’en 2002.

À la suite des élections sénatoriale de 2011, André Obami Itou a été élu président du Sénat, avec 67 voix sur 69. Il a été réélu président du Sénat le 28 octobre 2014, avec 69 voix.

Il y a quelques mois, il passait le maillet de président du Sénat à son successeur Pierre Ngolo, prenant de facto sa retraite politique, ses ennuis de santé n’édictant plus une activité soutenue dans le domaine.

André Obami Itou est né le 26 septembre 1940 à Epouéné près de Gamboma. Il a fait une partie de ses études dans son village natal avant de les achever à Brazzaville. Il devient ensuite Instituteur, avant d’entrer en politique.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
André Obami ItouCongoDécèsPCTSenat

Related Articles

Adama Barrow, le nouveau Président gambien choisit Brazzaville pour sa première sortie en Afrique Centrale

Le président gambien, Adama Barrow, est arrivé vendredi en fin d’après-midi à Brazzaville, pour une visite de courtoisie de 24

Congo-Brazzaville: pour l’UPADS, il ne faut pas changer la Constitution

La Constitution congolaise en vigueur depuis 2002 « n’est pas à changer ou à réviser du point de vue du

Brazzaville – Pluies diluviennes : la rue Eko à Talangaï coupée de la circulation

Nouvellement rêvetue de dallettes, cette ruelle permettait de désengorger le trafic sur la rue Ndolo et faciliter la circulation automobile

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils