Congo : Début de l’opération de ramassage d’armes dans le Pool

Congo - Début de l’opération de ramassage d’armes dans le Pool.

Mille huit-cent soixante-quinze armes et munitions de guerre sont déjà collectées sur les trois mille attendues, selon les données techniques communiquées à la Commission ad hoc mixte et paritaire (Camp) de suivi de l’accord de Kinkala​, le 4 septembre, par les professionnels, lors de la visite des centres de collecte.

Mille huit-cent soixante-quinze armes et munitions de guerre sont déjà collectées sur les trois mille attendues, selon les données techniques communiquées à la Commission ad hoc mixte et paritaire (Camp) de suivi de l’accord de Kinkala , le 4 septembre, par les professionnels, lors de la visite des centres de collecte. 

L’opération a connu sa vitesse de croisière depuis le message lancé, le 29 août dernier, depuis Vinza, par l’ex-chef rebelle, Frédéric Bintsamou alias pasteur Ntoumi. De Kinkala en passant par Mbandza-Ndounga, Mindouli, Kinkémbo, Loulombo et Kindamba où la Camp s’y est rendue, l’engouement des ninjas nsiloulous a été ressenti.

Chaque arme étant remise en échange d’argent, les ex-combattants, hommes comme femmes, affluent dans les centres d’identification et de collecte prévus. A en croire les chefs de centre, mille huit-cent soixante-quinze armes à feu ont déjà été remises à ce jour. Ces armes sont de divers types, notamment des fusils d’assaut du genre PMAK, des grenades, des fusils de chasse calibre 12 ainsi que des munitions.

« A la lecture des fiches qui nous ont été présentées par les armuriers sur place, 1 875 armes ont été déjà collectées dans les six centres que nous avons visités, contre trois mille attendues. Selon les organisations habilitées, nous sommes au-delà de 50%, ce n’est pas rien. Il nous reste les centres de Kimbédi, Madia, Kibouendé, Vinza et Goma Tsé-Tsé », a précisé le président de la Camp, Séraphin Ondélé, à l’issue de la ronde des centres de collecte.

Pour la plupart des ex-combattants, c’est une occasion offerte au département du Pool pour qu’il recouvre la paix et la sécurité. « La guerre est finie, notre département a retrouvé la paix, c’est pour cette raison que nous sommes venus massivement rendre les armes que nous détenions en échange d’argent et cela nous fera du bien. Nous voulons renoncer à la guerre car elle a énormément détruit notre département », a témoigné Melgish Kimbémbé, un jeune ninja rencontré à Mindouli.

Dans certains sites, le nombre d’armes non collectées étant encore important, le président de la Camp a souhaité que l’opération soit prolongée de deux semaines afin de permettre à tous les ninjas de les déposer.

Rappelons que le ramassage des armes figure parmi les points saillants de l’accord de cessez-le feu et de cessation des hostilités signé le 23 décembre 2017, entre le gouvernement et les représentants du pasteur Ntoumi. C’est elle qui ouvre la voie à la réinsertion et réintégration, une autre phase qui va démarrer très bientôt.

Firmin Oyé

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
CongokinkalaPoolramassage d’armes

Related Articles

Pointe Noire – Inondation : le malheur des habitants du CQ118 zone CTI perdure

Les habitants du quartier CQ118 au KM4 dans le 1er arrondissement, Émeri Patrice Lumumba, vivent un véritable calvaire depuis l’an dernier

Congo : L’eau de la S.N.D.E donne des frissons

Un habitant résidant la rue Pierre Mbemba, à Moukoundzi Ngouaka, un quartier de Makélékélé, l’arrondissement 1 de Brazzaville, était surpris,

Télécommunications : la Chine entend accompagner le Congo dans la fibre optique

ZTE, société chinoise spécialisée dans l’internet à haut débit affiche sa volonté d’œuvrer auprès du gouvernement pour assurer la connexion

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils