Congo – Crise du Pool : des actes qui inquiètent sur le développement de la situation

Congo – Crise du Pool : des actes qui inquiètent sur le développement de la situation

Au début de cette semaine, quatre agents de la force publique, dont trois policiers et un militaire, ont trouvé la mort et neuf autres ont été blessés, dont trois grièvement dans un guet-apens tendu par des ninjas-nsiloulou, à Missafou, une localité du District de Mindouli, sur le C.F.C.O (Chemin de fer Congo-Océan).

La réaction de la Force publique ne s’est pas fait attendre, mais l’on ignore les pertes causées dans les rangs des hommes de Ntumi. Cet accrochage a provoqué le déplacement de la population de Missafou à Mindouli et se pose la question de l’assistance humanitaire. Certains déplacés ont été accueillis dans les églises.

Mardi 9 mai, un ninja-nsiloulou du nom de Doka, avec son écurie, a fait irruption au poste de police de Vindza. Après avoir désarmé les trois policiers qui s’y trouvaient, ils se sont emparés des armes, des munitions et des victuailles déposées la veille par un  hélicoptère. Les militaires, dont le quartier général est situé à un kilomètre de là, sont arrivés en retard et n’ont pas pu intervenir.

Armés de Kalachnikov, Doka et son groupe auraient investi les villages aux alentours de Vindza où l’armée les pourchasse. Dans la nuit du mercredi 10 mai, la force publique a repoussé une attaque des ninjas-nsiloulou au village Ntari, dans le District de Mindouli.

Une quarantaine de miliciens de Ntumi auraient été tués et d’autres blessés. Par contre, dans un village de Vindza, un convoi de l’armée seraient tombés dans un guet-apens. Les hommes de Ntumi semblent avoir décidé de multiplier les attaques contre la force publique. Le développement de la situation dans le Pool prend une tendance inquiétante, remarque-t-on.


Tags assigned to this article:
CongoCrise du Pool

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils