Congo – Crise de carburant : les pompistes en profitent pour se faire les poches

Congo – Crise de carburant : les pompistes en profitent pour se faire les poches

La crise du carburant persiste à Brazzaville et même à Pointe-Noire, les deux grandes métropoles du pays. Malgré tout, les stations-services sont, de temps en temps, approvisionnées.

Les automobilistes sont obligés de s’impatienter pendant des heures pour être servis. Il s’avère que les pompistes en profitent pour exiger des pots-de-vin, allant de 1000 à 3000 francs Cfa, pour servir les automobilistes, se plaignent ces derniers.

Ces pratiques se font au vu et au su des agents de la Force publique. Comme quoi, la pénurie de carburant fait des heureux: les «Kadhafi», qui ont toujours pignon sur rue, ont repris du service. Bref, à cause de ces mauvaises pratiques, les taximen sont obligés d’augmenter abusivement le prix de la course ou évitent les longs trajets.

Cette situation n’arrange nullement les clients qui en sont les victimes, malheureusement. Les gérants des stations-service devraient remonter les bretelles à leurs employés.

(LSA)


Tags assigned to this article:
CongoCrise de carburant

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils