Congo – Crise dans le Pool : Le transport de la nourriture est-il maintenant interdit dans le Pool?

Congo – Crise dans le Pool : Le transport de la nourriture est-il maintenant interdit dans le Pool?

La crise du Pool ne touche pas tous les districts. Le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, et le Premier ministre, Clément Mouamba, l’ont dit dans leurs récentes interviews respectives et cela correspond à la réalité. Ce qui veut dire qu’il y a des districts comme Boko, Louingui, Loumo, Mbanza-Ndounga, etc, où la population est sur place.

Seulement, la Force publique a pris la décision d’interdire, dorénavant, le transport de toute marchandise d’alimentation. Car, l’on soupçonnerait l’existence de circuit fournissant Ntumi et ses groupes rebelles en denrées alimentaires.

Les commerçants de ces districts se rendant à Brazzaville pour s’approvisionner en marchandises d’alimentation sont surpris de constater qu’au poste de police de Nganga-Lingolo, sur la route nationale n°1, tout sac ou coli contenant de la nourriture est saisi.

Seulement, cette mesure n’a pas été diffusée publiquement et l’on s’interroge comment les populations des districts cités vont-elles alors faire pour s’approvisionner en denrées alimentaires de première nécessité. Il y a quelques semaines, le Ministère de la santé a dû secourir des femmes et des enfants frappés de malnutrition, à Kibossi, à cause d’un blocus de cette localité. Comme quoi, la recherche de Ntumi va vraiment coûter cher à la population civile.



No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils